Mobilité / Santé

AiiNTENSE : l’intelligence artificielle d’aide à la décision pour les services de réanimation

Malgré l’évolution du matériel et des technologies médicales, cela ne suffit toujours pas à anticiper les complications et traiter certaines pathologies d’une manière efficace. AiiNTENSE, une start-up couvée par IMT Starter, a développé une plateforme d’intelligence artificielle et de télé-expertise pour venir en aide aux médecins réanimateurs.

De nombreux patients sont admis en réanimation pour une cause neurologique. Nous parlons souvent d’un coma. Seulement, les médecins ne peuvent pas prédire leur évolution neurologique entre la mort cérébrale, l’état végétatif ou encore une récupération partielle de la conscience.

En outre, des complications neurologiques pouvant impacter sur les capacités cognitives et fonctionnelles sont fréquentes à la sortie du patient de ce service. Mais comment prédire ces complications pour proposer un traitement adapté et instaurer une prise en charge appropriée ?

Une plateforme dédiée aux services de réanimation

En 2015, le Professeur Tarek Sharshar, neurologue spécialisé en réanimation a mis au point un système de télé-expertise pour mettre en communication les réanimateurs à la neurologie avec les neurologues à la réanimation. Deux ans plus tard, le projet a donné naissance à la jeune entreprise AiiNTENSE.

En dehors du système de télé-expertise, cette dernière a également travaillé sur le développement « d’outils d’aide à la décision pour l’ensemble des pathologies rencontrées dans les services de réanimation ». Ces derniers s’appuient sur une base de données mise en place à partir de données médicales analysées avec des algorithmes utilisant l’intelligence artificielle.

Un premier prototype pour le coma

L’équipe d’AiiNTENSE travaille actuellement sur un prototype pour le coma après un arrêt cardiaque. À cause de nombreuses variables qui ne sont pas prises en compte lors du pronostic, les médecins sont dans l’incapacité de prédire si un patient sortira ou non du coma dans 50% des cas.

À LIRE AUSSI :
StorySign, l'application qui traduit les livres en langue des signes

Le prototype pilote sera lancé dans plusieurs hôpitaux cette année. En exploitant des informations biomédicales structurées et des données cliniques non structurées avec des technologies de traitement automatique du langage naturel, les chercheurs pourront constituer un dossier patient contenant toutes les données pertinentes et nécessaires à la prise de décision médicale.

Un programme pour établir de meilleurs diagnostics et pronostics

Une fois à terme, le programme développé par la start-up offrira une vision complète et rapide de la situation de chaque patient. Il recommandera dans un premier temps des thérapies ou proposera de procéder à des observations complémentaires pour établir un diagnostic.

Dans un second temps, il aidera le médecin à évaluer l’évolution de l’état de santé du patient. En même temps, le réanimateur pourra toujours consulter un expert dans le système de télé-expertise d’AiiNTENSE pour discuter de certains cas complexes.

À plus long terme, l’entreprise projette de développer un outil de réanimation plus performant. Ce dernier sera capable d’établir des diagnostics et des pronostics plus fiables et adaptés à chaque patient.

Photo de couverture De Phonlamai Photo / Shutterstock

Via
blogrecherche.wp.imt.fr
Source
aiintense.eu
Tags

Kanto ANDRIAMANJATOSON

Passionnée par tout ce qui tourne autour de l’actualité et l'innovation, j’aime partager mes découvertes à travers mes écrits.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer