Mobilité / Santé

D’après cette étude, dormir en couple aurait un impact sur la qualité du sommeil et la santé mentale

Des chercheurs allemands assurent que dormir chaque nuit avec son conjoint est une assurance de sommeil paradoxal réparateur... Probablement pas pour tous les couples !

Il y a parfois des études qui peuvent prêter à sourire, c’est sans doute le cas pour celle-ci. Une équipe de chercheurs du Centre de psychiatrie intégrative, en Allemagne affirme que dormir avec un partenaire permet de meilleures nuits que seul(e)… Les premières nuits partagées sont peut-être réparatrices, protectrices…

Mais dans la continuité d’une relation, avec les ronflements, les gesticulations voire les pets nocturnes, pas sûrs que toutes les nuits soient les meilleures… Précisons que cette étude a été réalisée sur 12 JEUNES couples, ce qui corroborerait notre hypothèse 😊 Le sommeil est primordial et mieux vaut qu’il soit efficace pour se lever du bon pied … Alors seul ou à deux ?

À LIRE AUSSI :  Somnibel, un étonnant patch anti-ronflement

Les chercheurs ont donc étudié 12 jeunes couples hétérosexuels et en bonne santé. Ce sont les termes de la revue Frontiers in Psychiatry. Les participants ont été étudiés lorsqu’ils dormaient en couple, mais également lorsqu’ils dormaient seuls.

L’étude du sommeil ou polysomnographie est une méthode qui mesure les mouvements des ondes cérébrales à la respiration, l’activité cardiaque et la tension musculaire. Un questionnaire a également été soumis aux participants, ils devaient évaluer la profondeur de leur amour, la durée et même le degré d’amour… Si tant est que cela puisse se mesurer ?

Photo  George Rudy / Shutterstock
D'après cette étude, dormir en couple aurait un impact sur la qualité du sommeil et la santé mentale
D’après cette étude, dormir en couple aurait un impact sur la qualité du sommeil et la santé mentale

Les résultats !

Les chercheurs affirment que les couples dormant ensemble montraient des mouvements oculaires moins perturbés que seul dans un grand lit… Les mouvements oculaires sont le signe du sommeil paradoxal, celui qui permet à la mémoire de consolider les interactions sociales ou à réguler les émotions. C’est donc une phase primordiale du sommeil.

La synchronisation des sommeils serait plus importante pour un degré d’amour évalué très haut que pour les autres. En bref, plus on dort ensemble, plus le sommeil paradoxal est stable donc réparateur ! On réduit également le stress émotionnel. L’histoire ne dit pas si sur les 12 couples, il y a des ronfleurs ou des gigoteurs… A méditer !

Photo de couverture Veres Production / Shutterstock

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page