Handicap / Inclusion

Une étude norvégienne affirme que faire le ménage trop souvent équivaut à fumer un paquet de cigarettes chaque jour !

Si l'on en croit ces scientifiques norvégiens, faire le ménage plus que de raison reviendrait à fumer un paquet de cigarette par jour ! La faute aux produits chimiques contenus dans les produits ménagers... Et bizarrement cela touche beaucoup moins les hommes !

Une étude norvégienne assure que faire le ménage trop souvent serait plus dangereux pour la santé que le tabac ! Et ces dangers du ménage seraient [évidemment] plus souvent constatés sur les femmes que sur les hommes…

Aucun sexisme, c’est une étude qui le dit ! En réalité, faire le ménage n’est pas nocif pour la santé mais l’utilisation de sprays et autres produits de nettoyage le serait. L’étude menée sur 6235 personnes en 20 ans affirme que les symptômes respiratoires (asthme par exemple) seraient plus présents chez les maniaques de l’eau de Javel ou du lave-vitre !

Cette étude est très sérieuse, elle provient de l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, une revue médicale. Ils affirment que les femmes qui font le ménage trop souvent ou celles dont c’est la profession fument l’équivalent d’un paquet de 20 cigarettes chaque jour…

Et sans même en griller une ! Les problèmes pulmonaires deviennent très fréquents chez ces personnes exposées aux différents composants des produits ménagers (glycol, phtalates…). Ces personnes perdent leurs capacités respiratoires beaucoup plus vite que celles qui ne font jamais le ménage.

Vous utilisez des produits chimiques et vous fumez ? Ce n’est pas vraiment le combo parfait ! Soit, vous arrêtez de fumer, ce qui nous semble être la meilleure option. Soit, vous fabriquez vos produits ménagers vous-mêmes (vinaigre blanc, bicarbonate de soude…) ou vous utilisez des produits respectueux de l’environnement !

L’étude avance également que les hommes sont moins touchés par ces problèmes liés aux produits ménagers… De là à affirmer que les clichés ne le sont pas tant que ça, il n’y a qu’un pas… Pour leur défense, le panel des 6235 personnes se composait en majorité de femmes… On va dire que c’est pour ça qu’ils semblent moins confrontés aux problèmes liés aux produits ménagers 😊

Photo d’illustration Roman Samborskyi / Shutterstock

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
Ouest-france

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page