Une jeune diplômée des Beaux-Arts invente des instruments de musique destinés aux personnes sourdes ou malentendantes. Une forme de musique rendue possible grâce aux vibrations.

La musique est universelle c’est une certitude mais elle est malheureusement réservée aux personnes qui perçoivent les sons. Les malentendants ou sourds ne peuvent pas profiter de cet art. Pourtant s’ils n’entendent pas les sons ou les mélodies, ils perçoivent les vibrations grâce au reste de leurs corps.

Les personnes sourdes ou malentendantes sont d’ailleurs bien plus réceptives aux vibrations qu’une personne entendante. Forte de ce constat une étudiante diplômée des Beaux-Arts de Toulon, Cassandra Felgueiras invente des instruments de musique réservés aux personnes sourdes ! L’universalité de la musique prend alors tout son sens.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Suisse : des aires de jeux pour enfants adaptées aux fauteuils roulants

Cassandra a donc présenté un projet composé de trois instruments : une basse, un violon et un violoncelle adaptés, elle a d’ailleurs reçu la somme de 7600€ puisque lauréate du prix Déclic Jeune de la Fondation de France. Une belle manière de récompenser son travail et de pouvoir peut-être toucher des industriels prêts à investir pour que l’aventure soit possible.

Le violon de Cassandra est basé sur un système qui se pose sur la tête du mélomane et se joue avec un archet. C’est donc par le crâne que l’instrumentiste ressentira les vibrations des différents sons émis par le violon. Selon nos informations, les deux autres instruments sont concentrés sur le ventre et le buste qui seront les points centraux de transmission des vibrations du son.

Publiée par Viviane Ciampi sur Lundi 28 mai 2018

 

Cette belle idée qui pourrait faire découvrir ce que procure la musique à de nombreuses personnes malentendantes mériterait d’être développée à très grande échelle. Un nouveau monde s’ouvrirait aux personnes souffrant de ce handicap et les aideraient sans doute à partager la musique en plus du reste.