Santé

Messieurs, il existe une méthode pour prolonger la durée de vie, mais elle ne vous plaira pas du tout !

60% ! C'est le taux de prolongement de vie des moutons castrés... Et d'après les scientifiques, la castration humaine pourrait aussi avoir des conséquences sur la longévité ! Alors messieurs prêts ?

Dans une récente étude publiée le 8 juillet dernier, des scientifiques américains estiment que la castration offrirait quelques années de vie supplémentaires ! Attention cette étude a été réalisée sur des moutons auxquels les testicules ont été enlevés et non sur des humains.

Dans une étude publiée dans l’eLife, par des chercheurs de l’université d’Otago, les scientifiques prouvent que la castration de moutons mâles retarde leur vieillissement. Et plus particulièrement le vieillissement de l’ADN. Dans l’un de nos récents articles, nous vous expliquions que la testostérone (hormone sexuelle masculine) pourrait jouer un rôle dans le vieillissement de l’humain. Cette nouvelle étude relayée par le site Fredzone conforterait donc cette théorie. Et vous messieurs, seriez-vous prêts à vous faire castrer pour allonger votre durée de vie ?

L’étude en question

S’ils ont réalisé cette étude, c’est pour comprendre pourquoi dans un groupe d’ovins, les brebis vivent plus longtemps que les moutons. En castrant les mâles d’un groupe, ils ont pu vérifier l’hypothèse expliquant que les hormones mâles jouaient un rôle prépondérant dans la longévité. Ainsi les moutons castrés pourraient vivre jusqu’à 60% plus longtemps que ceux conservant tous leurs attributs ! Et toujours selon les scientifiques, cette théorie se vérifierait aussi sur les humains !

À LIRE AUSSI :  L’homme disposerait du matériel génétique nécessaire pour régénérer des parties de son corps

Un gain potentiel pour les agriculteurs ?

Les scientifiques estiment que les méthodes de castration pourraient bénéficier aux agriculteurs en donnant des moutons plus productifs… Plutôt au niveau de la laine ou de la viande qu’au niveau de la reproduction évidemment ! Cela permettrait peut-être également de fournir des analyses Adn afin que la viande d’agneau vendu en supermarché, ne soit pas en fait, du « mouton » déguisé.

Quelques détails intéressants

L’étude menée par Victoria Sugrue explique que c’est la première fois que l’ADN est examiné pour expliquer le vieillissement ! Pour se faire, ils ont créé une horloge épigénétique qui sert pour mesurer le vieillissement biologique. Cette horloge se base sur des étiquettes chimiques appelées méthyles.

En analysant plusieurs groupes d’animaux, les scientifiques ont pu les comparer aux ADN des moutons castrés. Et ils ont découvert que les horloges biologiques des moutons castrés fonctionnent plus lentement que celles des autres. D’où le retardement du vieillissement chez les moutons castrés. Plus de 200 espèces ont été soumises aux analyses des scientifiques afin de posséder un socle solide de comparaison.

Bientôt pour les hommes ?

On sait que les hommes ont une espérance de vie plus courte que celle des femmes. Et selon Tim Hore, chef de l’étude et épigénéticien, ces données pourraient ouvrir la voie pour une recherche sur les vieillissements précoces chez les hommes ! Pour le Dr Hore, la castration des moutons ferait que l’ADN des castrats se rapprocherait du l’ADN des brebis… D’où la prolongation de la durée de vie.

À LIRE AUSSI :  Nous vivons actuellement dans l'anthropocène, mais de quoi s’agit-il ?

Pour compléter leur étude, les scientifiques néo-zélandais ont analysé l’ADN de souris mâles et femelles. Les tissus sans récepteurs hormonaux sont similaires entre les mâles et les femelles. Ce qui atteste que les hormones sexuelles sont les seuls marqueurs différents au niveau des ADN et donc des horloges biologiques !

On ne sait pas ce que cela pourrait donner sur l’humain, mais certains vétérinaires conseillent la castration des chiens. Ceci dans le but d’éviter des futurs cancers des testicules, cause de mortalité importante… Et effectivement dans ce sens-là, effectuer une ablation des testicules peut prolonger la durée de vie en évitant certaines maladies.

Via
fredzone.org
Source
elifesciences.org

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page