Animaux

Chien : l’invention d’un médicament « anti-âge » pour aider nos amis canins à vivre beaucoup plus longtemps

Les propriétaires de gros chiens rêvent d'une vie plus longue aux côtés de leurs fidèles compagnons. Loyal for Dogs affirme avoir trouvé la solution avec le médicament LOY-001. Plongeons dans cette avancée prometteuse pour nos amis à quatre pattes.

Si vous partagez la vie d’un chien, vous savez combien celui-ci vous rend au centuple l’amour que vous lui portez. Cependant, vous savez aussi, dès qu’il entre dans votre foyer, qu’il vivra bien moins longtemps que vous. Chaque maître aimant se prépare comme il peut au départ de son compagnon à quatre pattes. Si votre chien est un chihuahua et qu’il est en bonne santé, il restera auprès de vous une bonne vingtaine d’années. Par contre, si vous optez pour un grand chien style Saint-Bernard ou dogue allemand, vous ne partagerez qu’une dizaine d’années avec celui-ci, l’espérance de vie d’un « gros chien » étant plus courte. Bien entendu, aucune normalité n’existe, un gros chien peut vivre très vieux, mais c’est plus rare qu’un petit chien. Pour tenter de prolonger la vie des gros chiens et leur permettre de partager encore plus avec leurs maîtres, l’entreprise de biotechnologie basée en Californie, Loyal for Dogs, affirme avoir découvert un médicament révolutionnaire. Retour sur cet incroyable espoir pour tous les propriétaires de gros chiens.

Mais quel est donc ce médicament révolutionnaire ?

Attention, l’objectif de ce médicament, baptisé pour le moment LOY-001, n’est pas de rendre les gros chiens immortels, mais de les aider à vivre un peu plus longtemps. En d’autres termes, tous les chiens de plus de 18 kg ont une espérance de vie plus courte. L’idée serait de leur attribuer la même espérance de vie que les petits, en les aidant avec un médicament. La disparité d’espérance de vie entre les petits et les gros chiens serait due à une hormone de croissance : l’IGF-1. Cette hormone, présente chez tous les canidés et en quantité plus élevée chez les grands chiens, serait responsable d’une croissance rapide associée à un vieillissement accéléré. Loyal For Dogs envisage donc de contrer le processus de l’hormone.

Comment agirait ce médicament ?

« Des recherches antérieures ont montré que les chiens ayant des niveaux d’insuline plus faibles étaient corrélés à une fragilité réduite et à une qualité de vie supérieure par rapport aux chiens ayant des niveaux d’insuline plus élevés », apprend-on sur ABC News. LOY-001 serait présenté sous la forme d’un médicament injectable à action prolongée et serait administré par un vétérinaire aux chiens tous les trois à six mois, selon Loyal. Selon les premières études réalisées par l’entreprise de biotechnologie, les quelques effets secondaires seraient quelques troubles gastro-intestinaux légers comme ceux d’un vaccin, par exemple.

Une commercialisation prochaine est-elle envisagée ?

Pour le moment, de nombreuses études cliniques sont encore réalisées et plus de 1 000 chiens sont déjà sous LOY-001 afin de valider les tests cliniques. Réalisée par des cliniques vétérinaires à travers les États-Unis et impliquant plus de 1 000 chiens, cette étude vise à fournir des données cruciales sur la sécurité et l’efficacité du produit, soutenant ainsi le processus d’approbation de la FDA, l’agence américaine responsable de l’autorisation de mise sur le marché des médicaments. En effet, chaque chien participant à l’étude recevra soit le médicament, soit un placebo, administré sous forme d’injection tous les trois à six mois chez le vétérinaire.

La truffe d'un chien est unique, comme une empreinte digitale
La truffe d’un chien est unique, comme une empreinte digitale. Crédit photo : A.Bonazzi pour Neozone

Le laboratoire précise que les chiens seront surveillés en continu et que l’hormone administrée ne présente aucun risque létal pour l’animal. Si les tests sont concluants, la commercialisation de ce médicament pourrait intervenir dès 2026. Et nous sommes absolument convaincus que de nombreux propriétaires de gros chiens se précipiteront pour garder leur poilu « un peu plus longtemps » auprès d’eux. Que pensez-vous de cette recherche médicale ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire. Si vous voulez découvrir l’histoire absolument bouleversante d’un gros chien et de son maître, intégrez Son Odeur sous la Pluie, de Cédric Sepin-Dufour dans votre prochaine lecture. Attention, préparez-vous à être chamboulé et à pleurer toutes les larmes de votre corps, si vous êtes très attaché à votre chien !

Meilleure Vente n° 1
Son odeur après la pluie
  • Sapin-Defour, Cédric (Auteur)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Abcnews.go.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page