Science

Des chercheurs du MIT se servent de l’état hypnagogique pour guider nos rêves !

Le sommeil, ses différentes phases, et l'activité cérébrale restent encore des mystères pour les chercheurs... En 2016 déjà, le MIT avait mis au point un système qui permettait de guider les rêves, le Dormio !

Le sommeil et les différentes phases qui le composent restent des mystères pour les scientifiques… Et l’une d’elles intéresse les chercheurs depuis quelques années déjà. On l’appelle hypnagogie ou état hypnagogique, et elle se situe juste après que nous tombions dans le sommeil profond.

Pendant cette courte phase, nous sommes capables d’entendre des sons en nous endormant. C’est aussi pendant cette phase hypnagogique que le peintre Dali, ou l’inventeur Edison, se forçaient à se réveiller en sursaut pour améliorer leur créativité… Ou résoudre un problème de mathématique. Se réveiller pendant l’état hypnagogique permettrait d’augmenter l’errance mentale et la rendre immersive… Des chercheurs seraient même parvenus à guider les rêves ! Décryptage !

L’hypnagogie intrigue

On sait que Thomas Edison tenait dans ses mains des billes d’acier qui permettaient de le réveiller, à peine endormi… Et que c’est à ce moment précis qu’il trouvait la solution à certains problèmes mathématiques qu’il ne parvenait pas à solutionner en étant conscient… Un peu comme si le cerveau poursuivait, seul, sa réflexion, et offrait la solution uniquement pendant ce court laps de temps.

En 2016, des chercheurs américains du prestigieux MIT ont inventé un dispositif, DORMIO, qui permettait de guider les rêves… Avec pour seul objectif d’améliorer l’apprentissage et la créativité des testeurs !

Mais comment ont-ils fait ?

Pendant la période d’état hypnagogique, les chercheurs ont envoyé des signaux sonores pour tenter d’augmenter l’errance mentale. Et au-delà de la créativité, le dispositif DORMIO qui consiste donc à envoyer des sons au moment où l’on s’endort, permettrait également de s’endormir plus facilement tout en consolidant la mémorisation de certains éléments.

Forts de ce constat, les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont donc envoyé des signaux sonores visant à orienter les rêves des patients… Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue ScienceDirect.

À LIRE AUSSI :
Savez-vous pourquoi il est (fortement) conseillé de dormir nu, dans le plus simple appareil ?

Et alors ? Quelles sont les conclusions ?

Pour Adam Haar Horowitz, coauteur de l’étude, “l’incubation des rêves est liée à des avantages de performance sur trois tests de créativité”. En ciblant des thèmes précis, liés à la créativité, ils ont pu orienter les rêves vers le sujet entendu. En d’autres termes, le patient qui entend un son particulier relatif à une action, pourrait alors pendant son rêve être poussé par de nouvelles sensations… Et d’après les chercheurs, rêver d’un corps flottant ou tombant serait synonyme de pensées plus rapides… Donc, de créativité !

D’ailleurs, nous utilisons sans le savoir l’état hypnagogique pour endormir nos enfants avec une petite musique douce non ?

La musique adoucit les mœurs et développe la créativité

De nombreuses études scientifiques, médecins ou pédiatres s’accordent sur le fait que la musique apaise l’enfant quand il doit s’endormir… Et c’est bien pendant l’état hypnagogique qu’il l’entend, puisque pendant la phase suivante, il dort profondément.

Cette courte période stimulerait donc la créativité car elle permettrait au cerveau de piocher dans une sorte de bibliothèque musicale pour inventer de nouvelles mélodies. Et écouter de la musique in-utéro serait aussi un plus pour la vie future du bébé… Cela permettrait en effet de l’ouvrir au monde, et de l’apaiser, même dans le ventre de sa mère !

Si vous ne supportez aucun bruit pour vous endormir, vous pouvez toujours essayer la lumière… Nous avions testé le Helight Sleep, et il est toujours le compagnon de nos soirées, pour nous endormir paisiblement !

Source
Pourquoidocteur.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page