Les égyptologues ont établi les causes de la mort d’un pharaon, disparu depuis plus de 3 600 ans…

Après des décennies de recherches, la momie de ce pharaon Séqénenrê Taa II a enfin révéler le secret de sa mort...

Nous savons enfin de quoi est mort le pharaon Séqénenrê Taa II ! Depuis des années, les égyptologues cherchent à élucider les mystères de cette momie vieille de 3600 ans ! Les scientifiques sont parvenus à définir que le pharaon avait probablement péri par mort violente

Et qu’ils auraient été plusieurs à porter l’estocade fatale ! Le rapport éminemment sérieux publié dans la revue Frontiers of Medicine, fait état de cette découverte importante pour l’Histoire Mondiale. Cette découverte a pu être menée grâce au passage aux rayons X de la momie, remarquablement conservée.

L’archéologue Zahi Hawass, également professeure de radiologie à l’Université du Caire estime que le pharaon a été exécuté lors d’une cérémonie. Et ce, par plusieurs ennemis. Le ministère égyptien des Antiquités affirme que Séqénenrê Taa II avait été fait prisonnier. Ce qui expliquerait l’exécution.

Le pharaon dont le règne s’étend de – 1625 à -1549, dirigeait les troupes égyptiennes contre les envahisseurs Hyksôs ! C’est sous son règne que s’organisent la résistance face aux Hyksôs… Une guerre de libération débutera ensuite avec à sa tête Ouadjkheperrê Kames et Ahmôsis Ier, ses successeurs.

Les égyptologues ont établi les causes de la mort d’un pharaon, disparu depuis plus de 3 600 ans...
Momie égyptienne (Photo d’illustration). Crédit photo : Shutterstock / Anton Watman 

Les armes ont trahi les assassins !

C’est grâce aux armes retrouvées par les archéologues, notamment des haches ou poignards Hyksôs, qu’ils ont pu tirer ces conclusions. En effet, dans l’étude, les archéologues précisent avoir retrouvé trois poignards, une hache de guerre et un fer de lance. Ces armes appartenaient à la culture asiatique de l’âge du bronze moyen II. Epoque qui coïncide parfaitement avec le règne du pharaon analysé.

Grâce aux rayons X, ils ont pu faire apparaître des marques de blessures au visage… Cette momie n’a peut-être pas encore révélé tous ses secrets, mais au moins, nous savons désormais qu’il n’est pas vraiment mort naturellement.

À LIRE AUSSI :  Thessalonique : un joyau méditerranéen à visiter pendant les vacances de Noël

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page