Science

Pourquoi le temps passe plus vite à haute altitude ?

On nous a toujours dit que le temps était élastique. L’idée d’un « temps absolu » est donc totalement fausse. Découvrez pourquoi.

Selon Einstein, la gravité peut déformer l’espace et le temps. Pour vérifier cette affirmation, il suffit de placer une horloge atomique au sommet d’une montagne et une autre sur la plage. Au final, vous verrez que chaque montre affiche un temps différent. Mais comment cela est-il possible ?

D’après la théorie de la relativité générale, le temps se déplace lentement au fur et à mesure qu’on se rapproche de la Terre. Ce déplacement est dû à la gravité. Cet effet, baptisé « dilatation du temps », a dans un premier temps été observé à l’échelle cosmique — lorsqu’une étoile passe à proximité d’un trou noir — avant d’être simulé sur Terre.

À LIRE AUSSI :  Le point de Janus : d'apres ce physicien, le temps s'écoulerait dans deux directions distinctes

Le temps absolu, une illusion

L’expérience a été menée il y a environ 11 ans. Pour ce faire, les chercheurs ont utilisé deux horloges atomiques d’une très grande précision, l’une placée 33 centimètres plus haut que l’autre. Encore une fois, le temps affiché par l’horloge plus proche de la Terre s’est déplacé lentement. Bien que les différences aient été minimes, cette simulation a tout de même permis de confirmer la considération selon laquelle le « temps absolu » est une illusion. Chacun d’entre nous a sa propre perception du temps. Une réalité que Carlo Rovelli évoque dans son livre « L’ordre du temps ».

La relation entre le temps et la thermodynamique

Selon Rovelli, lorsqu’on observe la réalité à la plus petite échelle, en se basant entre autres sur des équations de gravité quantique, le temps disparaît. «Si j’observe l’état microscopique des choses (…), alors la différence entre passé et futur s’évanouit (…) Dans la grammaire élémentaire des choses, il n’y a pas de distinction entre “cause” et “effet”, écrit-il, comme souligné par nos confrères de BigThink.

Dans son ouvrage, le physicien théoricien italien rappelle que les aspects clés du temps sont décrits par la deuxième loi de la thermodynamique. Celle-ci stipule que le chaud va toujours vers le froid et non l’inverse. Il est fort possible qu’un phénomène pareil régisse notre perception du temps, nous empêchant de percevoir le futur.

Pourquoi le temps passe plus vite à haute altitude ?
Le temps n’est pas dilaté que par la masse des objets, mais aussi par leur vitesse. Crédit photo : Shutterstock / Mikhail Leonov

Une notion subjective

« La thermodynamique fait remonter la direction du temps à ce qu’on appelle la « faible entropie du passé », un phénomène encore mystérieux sur lequel les discussions font rage » a écrit Rovelli dans les colonnes du Financial Times. Le temps dépend certes de la gravité, mais il n’est pas nécessaire de changer d’emplacement pour ressentir son élasticité. Dans un moment de peur, notre cerveau libère de grandes quantités d’adrénaline, accélérant notre horloge interne. Résultat, on perçoit le monde extérieur comme se déplaçant lentement.

À LIRE AUSSI :  Le point de Janus : d'apres ce physicien, le temps s'écoulerait dans deux directions distinctes

Notre niveau de concentration peut aussi créer des distorsions dans notre perception du temps. « À mesure que vous êtes distrait par le temps qui passe, vous risquez davantage de perdre la notion du temps, vous donnant l’impression qu’il passe plus vite que d’habitude », a déclaré Aaron Sackett, professeur agrégé de marketing à l’Université de St. Thomas (États-Unis), à Gizmodo.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !
Bouton retour en haut de la page