Science

Rêves lucides : est-ce dangereux ?

Vous ne le savez peut-être mais plusieurs types de rêves existent. Parmi eux, le rêve lucide nous permet de le contrôler du début à la fin. Mais s'expérimenter à ce genre de rêve est-il dangereux ?

Lorsque nous dormons, notre cerveau, lui, reste en activité, et c’est notamment grâce à celle-ci que nous rêvons. Il se peut qu’à notre réveil, nous n’ayons aucun souvenir de nos rêves, mais certains s’en rappellent comme s’il l’avait vraiment vécu.

Vous ne le savez peut-être pas mais il est possible de choisir ce à quoi nous souhaitons rêver, nous apprend le site sommeil.ooreka.fr. Ces rêves se qualifient de rêves lucides et sont contrôlés par la partie consciente de notre cerveau. Mais sont-ils dangereux ?

Qu’est-ce qu’un rêve lucide ?

Un rêve lucide est un rêve qui se déroule lorsque nous sommes conscients. Tout comme le rêve non lucide, celui-ci survient lors de la période de sommeil mais la différence est qu’au moment de rêver lucide, nous sommes en état de conscience de soi.

Ce qui veut dire que puisque nous sommes conscients de rêver, nous pouvons alors contrôler notre rêve, explique le site apprendre-a-rever.fr. Nous pouvons choisir de quoi nous rêvons, où nous nous situons ou encore quelles actions nous effectuons.

Les individus les plus susceptibles de faire ce genre d’expérience sont les enfants âgés d’une dizaine d’années. Cependant, chaque personne a surement déjà vécu une expérience de ce genre au cours de sa vie. La plupart du temps, nous rêvons lucide juste avant de nous réveiller, lorsque nous prenons conscience que l’on rêve.

Est-il dangereux de rêver lucide ?

Bien que rêver lucide ne représente pas un danger vital pour l’individu, ce type d’expérience comporte cependant certaines conséquences négatives. Si vous souhaitez tenter l’expérience, il est donc important de prendre connaissance des risques liés à cette pratique.

L’une des conséquences qui survient le plus souvent est la paralysie du sommeil. Celle-ci se définit comme une incapacité à effectuer des mouvements lorsque vous dormez. Elle survient lorsque nous rêvons éveillé: notre cerveau va paralyser notre corps malgré notre pleine conscience.

À LIRE AUSSI :  Des chercheurs du MIT se servent de l'état hypnagogique pour guider nos rêves !

Une autre conséquence négative est le cauchemar lucide. Ca peut paraître effrayant ! Cependant, puisque l’individu est lucide, il peut réussir à contrôler son cauchemar. Ainsi, il a tendance à être moins angoissant puisque nous sommes conscients que ce n’est pas la réalité.

Pour finir, il peut arriver que rêver lucide nous rende incapable de différencier les rêves de la réalité. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette conséquence est celle qui effraie le plus de personnes. Les individus rencontrant des difficultés avec leur vie réelle sont les plus susceptibles d’être touchés par cette conséquence.

Mais au fait, qu’elle est la différence entre un rêve non lucide et un rêve lucide ?

Vous le comprendrez, les rêves lucides sont très différents des rêves non lucides. En effet, rêver lucide est un choix et nous permet de contrôler la totalité de notre rêve. Lorsque nous expérimentons un rêve lucide, nous sommes totalement conscients que nous rêvons.

Les rêves non lucides, quant à eux, surviennent en état d’inconscience. Lorsque nous dormons profondément, nous ne sommes pas conscients que nous rêvons. De ce fait, nous ne pouvons donc pas contrôler notre rêve. C’est seulement lorsque nous nous réveillons que nous comprenons que ce n’était pas la réalité.

Dossier Rêves Lucides

Source
sommeil.ooreka.frapprendre-a-rever.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page