Société

Cause Animale : la SPA demande l’interdiction de vente en animalerie

Non les animaux ne sont pas des objets que l'on vend comme des marchandises... La SPA espère récolter 100 000 signatures pour que change la loi !

La Société Protectrice des Animaux lance une pétition sur Internet, pour que les animaux ne soient plus des objets ! Objets que l’on offre à Noël et que l’on jette à l’approche des vacances. Objets que l’on choisit derrière une vitre en animalerie, sans connaître les conditions dans lesquelles ils ont été transportés.

Ou encore objets que l’on donne sur des annonces de sites en lignes. Parce que les animaux ne sont pas de simples denrées périssables, aidons la SPA à obtenir les 100 000 signatures espérées. Pour que plus jamais un chien ne soit assimilé à une cannette de soda dans un distributeur automatique !

À LIRE AUSSI :  La réintroduction d'animaux captifs dans la nature n'est pas simple, mais pas impossible !

Les animaux de compagnie ne sont pas des marchandises

Selon la SPA, la vente d’animaux en ligne ou en animalerie est un achat coup de cœur et non un achat réfléchi… Ces achats compulsifs d’animaux provoquent chaque année des milliers d’abandon. Pour rappel, ce sont encore 100 000 animaux qui ont été abandonnés cette année, et 46 000 accueillis par les refuges de la SPA !

Les animaux ne sont pas des marchandises, mais des êtres sensibles, qui communiquent, souffrent, pleurent et aiment ! De nombreux animaux vendus en animalerie ou sous le manteau proviennent d’élevages illégaux étrangers. Ils arrivent dans des caisses trop étroites après des dizaines d’heure de route, entassés et malnutris ! Ces conditions menacent leur santé et leur vie !

La SPA demande l’interdiction de vente en animalerie

Certains pays comme la Belgique ou la Grande-Bretagne limitent ou interdisent la vente d’animaux en animalerie. Cette pétition vient demander à la France, d’agir dans le même sens. La SPA réclame l’interdiction de la vente d’animaux par un tiers mais également un contrôle très strict dans annonces proposés sur les sites en ligne !

À LIRE AUSSI :  Namibie : Une pétition pour l’arrêt du massacre des otaries

D’ailleurs, on n’achète pas un chien, on l’adopte, on le choisit et surtout on s’assure de pouvoir le soigner, l’aimer et vivre avec lui pendant une douzaine d’années minimum… Sinon on opte pour les chiens-robots qui peuvent, eux être laissés dans un coin lorsque l’on ne veut plus jouer avec. Adopter doit être un acte responsable et pas un achat irréfléchi ! Pour soutenir la pétition de la SPA : STOP ANIMAL OBJET

Photo d’illustration Aon S.Udomprasit / Shutterstock

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page