Société

Cette association récolte les savons des hôtels, les recycle et les redistribue à ceux qui en ont besoin

51 millions, c'est le nombre de savons jetés par les hôtels en France ! Une association lyonnaise décide d'agir en les récupérant pour les redonner, après transformation, aux plus démunis !

Lorsque vous allez à l’hôtel, vous trouvez chaque fois dans votre chambre, des produits cosmétiques comme les savons… Et quand vous partez, soit vous êtes de ceux qui les emportez avec vous pour les utiliser, soit vous les laissez dans le porte-savon. Et ceux qui restent partent à la poubelle !

Un gaspillage monumental qui représenterait environ 51 millions de savons jetés en France chaque année. Pourtant le savon est facile à travailler et à recycler ! Une association lyonnaise, Unisoap s’est donné pour mission de récolter les savons des hôtels pour les redistribuer à ceux qui en ont besoin ! Présentation.

Selon Pauline Grumel, fondatrice de l’association Unisoap, il y a deux contradictions :

Pauline a donc décidé de faire de ce « marché gaspillé » son activité principale. 150 hôtels ont répondu à son appel, ce qui a permis à Unisoap de collecter 6 tonnes de savon en 3 ans seulement. Par exemple, pour le Radisson Blu de Lyon, la collecte était de 300 kilos !

À LIRE AUSSI :  Lutter contre la précarité énergétique des étudiants avec Act 4 Energy
Cette association récolte les savons des hôtels, les recycle et les redistribue à ceux qui en ont besoin
Unisoap a collecté 6 tonnes de savon en 3 ans seulement. Crédit photo : Shutterstock / Altin Osmanaj

Et ces savons sont très peu utilisés ! Il faut savoir aussi qu’avec la crise Covid, les produits, même inutilisés ne peuvent plus être utilisés par le client suivant… Les hôtels jettent donc des produits encore intacts. Par obligation légale.

Unisoap travaille avec un ESAT

Non seulement, cette association mène une démarche environnementale, mais sociale aussi ! En effet, c’est un ESAT (Etablissement et Services d’Aide par le Travail) situé à Vaulx-en-Velin, qui nettoie les savons blancs à l’aide d’économes et de râpes.

Les savons passent ensuite au broyeur puis refondus en des pains de savons. Ces pains sont coupés en savon de 100 grammes puis redistribués aux associations. Les savons fabriqués répondent évidemment aux normes sanitaires en vigueur ! Lors des collectes, nous pensons toujours « alimentaire » mais l’hygiène est presque aussi importante pour les gens dans le besoin, et au prix de certains cosmétiques, on peut comprendre que l’alimentation soit privilégiée. 150 hôtels ce n’est pas assez, il faudrait que tous les hôtels de France contribuent à cet effort !

 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page