Société

Lyon : le premier Café Joyeux ouvrira bientôt ses portes dans le 2ème arrondissement

La ville de Lyon accueille son premier Café Joyeux et emploiera 10 personnes atteintes de troubles cognitifs. Un modèle d'inclusion, ces Cafés Joyeux !

En juin 2020, nous vous annoncions l’ouverture prochaine d’un Café Joyeux dans la ville de Lyon. Alors qu’il aurait dû ouvrir ses portes dans le courant de l’année 2021, la crise sanitaire n’a pas permis de tenir les délais. Le projet n’a pas pour autant été annulé et c’est une excellente nouvelle ! Cette fois, c’est officiel, le premier Café Joyeux de Lyon ouvrira ses portes dans quelques jours (ou quelques semaines au plus tard) dans le 2ème arrondissement de la Ville des Lumières. Une bonne nouvelle pour les habitants, mais également pour les personnes qui y travailleront. Mais au fait, savez-vous ce qu’est un Café Joyeux ? On vous explique tout.

C’est quoi un Café Joyeux ?

Café Joyeux est une entreprise de restauration rapide fondée par Yann et Lydwine Bucaille Lanrezac en 2017. Le concept de ces restaurants est de permettre à des personnes handicapées de pouvoir travailler dans une entreprise privée. La plupart des employés sont atteints de troubles autistiques ou porteur de trisomie 21; deux handicaps qui ne facilitent pas l’accès à l’emploi. Les Cafés Joyeux permettent donc à ces personnes de travailler dans une structure privée qui change des ESAT. Les personnes en situation de handicap ont accès à tous les postes du restaurant : caisse, cuisine, service… Une belle manière de promouvoir l’inclusion des personnes souffrant d’un handicap mental.

D’où vient cette idée ?

Yann Bucaille s’est, un jour, trouvé face à une personne autiste qui cherchait du travail. Son seul souhait face à l’employeur : être utile. Il s’est dit qu’il y avait sûrement quelque chose à faire pour donner du travail à ceux qui veulent juste se sentir utiles, inclus dans la société. Et ce, quel que soit leur handicap. Avec sa femme, ils imaginent le concept du Café Joyeux. Le premier café de la chaîne ouvre ses portes à Rennes en 2017. En 2018 et 2019, trois cafés de ce type ouvrent à Paris dans le quartier de l’Opéra, puis dans le 2ème arrondissement et sur les Champs Elysées. En 2020, ce sera au tour de la ville de Bordeaux d’accueillir un café joyeux. 2022 sera donc l’année d’ouverture pour Lyon !

Où se trouvera le Café Joyeux lyonnais ?

Le premier Café Joyeux de Lyon se trouvera à l’angle de la rue des Quatre-Chapeaux et de la rue de la Ferrandière (2ème arrondissement). Cette sixième structure emploiera des personnes atteintes de trisomie21 ou de troubles cognitifs et leur permettra de travailler dans une entreprise ordinaire. Tous les équipiers du café joyeux sont recrutés et formés par des éducateurs spécialisés, et des spécialistes RH, Management ou Cuisine. Une fois leur formation terminée, ils seront tous embauchés en contrat à durée indéterminée et encadrés par des managers.

Une dizaine d’emplois devraient donc être créés dans le centre de Lyon. Une belle aventure va commencer pour toutes ces personnes qui ne trouvent que très rarement une place dans notre société. Si vous passez par Lyon, n’hésitez pas y prendre un café. La joie et la bonne humeur règne aussi au sein de ces établissements. Pour avoir testé celui d’Opéra, c’est un vrai bonheur que de voir ces personnes épanouies et si bienveillantes envers les clients !


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page