Société

Solidarauto : cette association de garagistes répare les vieilles automobiles pour les offrir aux plus défavorisés

Solidarauto est un réseau de mécaniciens solidaires qui retapent des vieilles voitures, permettant à ceux qui sont éloignés des villes de retrouver une certaine mobilité !

Lorsque l’on vit dans des régions rurales, la voiture est parfois indispensable pour pouvoir travailler. Nous ne révélerons aucun secret en avançant que certaines régions restent très peu desservies en transport en commun. Malheureusement, tout le monde n’a pas les moyens de s’acheter une voiture même si celle-ci est d’occasion. Quant aux voitures électriques, et malgré les aides de l’État ou des régions, elles restent encore inaccessibles à bon nombre de Français. Pour tenter d’offrir un moyen de locomotion à ceux qui n’en ont pas, une association de mécanos, Solidarauto, retape de vieux véhicules. Des voitures données par des particuliers, qu’ils louent ou revendent à bas prix à ceux qui en ont besoin. Découverte de cette belle initiative solidaire !

La voiture, un « outil de travail » indispensable !

Certaines régions rurales sont dépourvues de transport ou n’en possèdent que très peu, au point qu’il faut des heures pour rejoindre son lieu de travail. Par exemple, en 2017, une étude réalisée par Elabe expliquait que 23 % des Français avaient dû refuser une formation ou un travail, faute de pouvoir s’y rendre. Cela représenterait donc 1 Français sur 4, soit environ 13 millions de personnes qui ne « peuvent » pas travailler, faute de pouvoir se déplacer. Depuis quelques mois, les délais pour obtenir une voiture neuve sont absolument pharaoniques et les acheteurs se tournent vers le marché de l’occasion. Un intérêt soudain qui, évidemment, fait flamber les prix des voitures d’occasion. Ce qui rend encore plus difficile l’achat d’un véhicule pour ceux qui disposent d’un petit budget.

Une idée solidaire qui permet de consommer responsable en donnant une seconde vie aux véhicules offerts à l'association.
Une idée solidaire qui permet de consommer responsable en donnant une seconde vie aux véhicules offerts à l’association. Crédit photo : Solidarauto (capture d’écran vidéo YouTube)

Quel est le principe de Solidarauto ?

En France, 1.4 million de voitures seraient détruites chaque année, alors qu’elles pourraient encore servir. Treize millions de voitures sont inutilisées et dorment dans des garages, où elles s’abîment. De l’autre côté, comme l’affirme le site Donnezvotrevoiture.org, 13.3 millions de personnes rencontrent des problèmes de mobilité. Le compte est vite fait, il y aurait donc des voitures pour tous, si nous faisions la démarche de les donner, plutôt que de les faire reprendre pour 100 € parfois ! Si vous possédez une voiture à offrir, il suffit alors de vous rendre sur le site.

Des professionnels de la mécanique estimeront les réparations à effectuer, puis accepteront ou refuseront votre don. Si votre don est accepté, des mécaniciens en contrat d’insertion entreront en action pour effectuer les réparations ou récupérer les pièces détachées pour leur offrir une seconde vie. Pour le donateur, il n’y a aucune démarche administrative à effectuer, mais un crédit d’impôt à la clé. En donnant votre voiture, vous lui accordez une seconde vie. Vous autorisez aussi ceux qui ne peuvent pas se permettre d’investir dans le réseau classique d’obtenir une voiture à prix plancher.

« Si vous avez une voiture qui ne vous sert plus, ou un projet de changement de véhicule, pensez à nous et faites-en don à Solidarauto ! », explique l'association.
« Si vous avez une voiture qui ne vous sert plus, ou un projet de changement de véhicule, pensez à nous et faites-en don à Solidarauto ! », explique l’association. Crédit photo : Solidarauto (capture d’écran vidéo YouTube)

Qui se cache derrière ce système solidaire ?

Derrière le site Donnezvotrevoiture.org se cache une association appelée Solidarauto. Cette association existe depuis 10 ans et est soutenue par le club d’automobilistes Roole et le Secours catholique. Elle se compose de mécaniciens solidaires et dispose d’une dizaine de garages en France. Grâce à cette chaîne de solidarité, dont chaque propriétaire de véhicule inutilisé peut devenir acteur, les garages solidaires proposent des locations au prix de 7 € par jour et de 0,10 € le kilomètre. Il est donc possible de louer à la journée pour se rendre à un entretien d’embauche, faire ses courses ou accéder à une formation. Depuis quelques mois, Solidarauto propose également des véhicules retapés à la vente, de 1 500 € à 4 500 €, sous garantie et payables en plusieurs fois. Plus d’informations ? Rendez-vous sur le site Solidarauto.org.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page