Aéronautique

Sky Cruise : un “super avion” nucléaire (avec piscine) pouvant accueillir 5000 passagers

Un paquebot de croisière qui vole ? Etrange idée d'un ingénieur suédois ! Le Sky Cruise ne verra sans doute jamais le ciel, mais il est juste impressionnant !

Vous avez sans doute déjà vu ces immenses paquebots de croisière capables d’accueillir des milliers de passagers pour sillonner les mers du globe… Très controversé par les pollutions qu’ils engendrent, ils sont pourtant très prisés des vacanciers au budget relativement conséquent. Mais ce n’est rien à côté du projet complètement fou d’un suédois : un avion-hôtel qui pourrait accueillir 5000 passagers en même temps. Son nom le Sky Cruise, qui serait propulsé avec… un réacteur nucléaire ! Alors une croisière au-dessus des pays du monde, ça vous branche ? Découverte d’un concept qui, peut-être ne verra jamais sa réalisation… Démentiel peut-être, écologique et utile probablement pas…

Un projet totalement surréaliste !

Tony Holmsten est un ingénieur suédois basé à Berlin, en Allemagne et il pourrait bien faire passer l’A380, l’un des plus gros avions actuels, pour une maquette à construire… Une sorte de « paquebot des mers » qu’il imagine gigantesque, un avion-hôtel qui volerait contrairement à l’autre concept d’avion-hôtel, au sol, près de Toulouse, qui lui nous semble déjà plus plausible. Le Sky Cruise serait donc un avion surdimensionné, qui accueillerait 5000 passagers, et toutes les infrastructures que l’on trouve sur les paquebots de croisière, même si on imagine difficilement les grands toboggans aquatiques qui se jettent dans d’immenses piscines…

Sky cruise, un avion pouvant accueillir 5000 passagers
Sky cruise, un avion pouvant accueillir 5000 passagers. Crédit photo : Tony Holmsten

Comment « volerait-il » ?

Le concepteur affirme aussi qu’il pourrait rester « plusieurs années en l’air », et que cela serait rendu possible grâce à un réacteur nucléaire, ni plus ni moins ! L’idée serait en fait, que le super avion ne se pose jamais au sol, mais embarque les passagers par le dessus de l’appareil. Ils annoncent aussi que cet engin futuriste serait piloté par un poste de commandement géré par une intelligence artificielle pour prévenir les turbulences… D’après les spécialistes du site Futura Sciences, cet avion ne pourra jamais voler et ce, pour plusieurs raisons :

  • Aucun aéroport au monde ne pourra accueillir un avion de cette catégorie, il ne pourra donc jamais décoller, et encore moins atterrir.
  • Les trains d’atterrissage ne pourraient de toute façon pas supporter une telle masse, ni les contraintes en l’air et au sol…
À LIRE AUSSI :  Comment passer le brevet de pilote : prix, diplôme, heures de vol...

Pour eux, et on l’espère pour tous, le Sky Cruise restera à l’état de concept… Cependant, il pourrait être utilisé dans un remake de Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? Apparemment non ! Outre les questions techniques qui l’empêcheraient de voler, on peut se demander l’intérêt d’embarquer dans un avion de ce style pour voir des nuages pendant des jours entiers… Au moins avec un paquebot, on peut profiter du paysage, des escales etc… Là, cela paraît beaucoup plus compliqué…  Faire voler un réacteur nucléaire ad vitam aeternam, mais quelle drôle d’idée !

Un concept pour le moment !

Imaginer un concept ne veut pas forcément dire le réaliser… En tout cas, l’ingénieur suédois imagine un géant des airs avec restaurant, bar, piscine, centre commercial, terrains de jeux, centre médical, bars et cabines pour les passagers. On vous l’a dit un paquebot mais pour une croisière « en l’air » ! Une vidéo, produite par Hashem Al-Ghaili, circule en ce moment sur la toile et montre à quoi pourrait ressembler le Sky Cruiser !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page