AéronautiqueInnovation

VariaLift, bientôt des dirigeables en aluminium qui offrent une alternative aux avions

VariaLift, une entreprise britannique, travaille sur la construction d’un immense dirigeable en aluminium destiné pour le transport. La société prévoit d’en construire toute une flotte dans un futur proche.

Après avoir été éclipsés par les avions, les ballons dirigeables sont peut-être sur le point de faire leur grand retour. C’est en tout cas ce qu’ambitionne VariaLift Airships, une société britannique spécialisée dans la conception de dirigeables tout-aluminium.

Depuis plusieurs années, l’entreprise poursuit l’objectif de lancer une flotte de dirigeables lourds destinée au transport dans un futur proche. Elle travaille actuellement sur la construction de trois prototypes entièrement opérationnels dans un site de 40 hectares spécialement aménagé et qui se trouve en périphérie de la ville de Châteaudun, en France.

A LIRE AUSSI :
Tel un vaisseau mère, ce dirigeable Amazon déploie une armée de drones de livraison (vidéo)

Les premières images du dirigeable ont dévoilé un mastodonte en aluminium, capable de transporter jusqu’à 50 tonnes de charge si l’on en croit ses concepteurs. Pour ce qui est des performances, les dirigeables de VariaLift peuvent voler à une vitesse comprise entre 250 à 350 km/h, à une hauteur maximale de 9 km. Propulsés à l’hélium, ils présentent le gros plus de consommer 80 à 90 % de carburant en moins que les avions.

En tant que moyen de transport, les fameux dirigeables se présentent ainsi comme une alternative plus économique et moins polluante. Ils sont d’autant plus séduisants car ils n’ont pas besoin d’une infrastructure aéroportuaire ou d’un personnel au sol spécifique au moment de l’atterrissage. Pratiques, ils peuvent atterrir sur n’importe quel espace plat.

Crédit photo : varialift.com
VariaLift, bientôt des dirigeables en aluminium qui offrent une alternative aux avions
VariaLift, bientôt des dirigeables en aluminium qui offrent une alternative aux avions

S’ils ne sont pour l’instant qu’au stade de projet, les dirigeables de VariaLift devraient envahir nos ciels dans un avenir proche si tout se passe bien. La société est en tout cas très optimiste quant à l’avenir de la technologie qu’elle est parvenue à développer au bout de plusieurs années d’efforts. VariaLift travaille sur le projet depuis 2004 après avoir déposé plusieurs brevets sur sa technologie révolutionnaire et innovante. Si les dirigeables se déplacent moins vite que les avions, ils ont des atouts intéressants à faire valoir. On est impatient de découvrir ce que ça va donner !

Via
varialift.com
Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer