Animaux

Cette étude est formelle, la majorité des insectes auront disparu dans seulement 100 ans

Les insectes sont primordiaux pour la planète, pourtant ils disparaissent peu à peu ... Et si vous leur proposiez le gîte et le couvert dans votre jardin ?

Ils reviennent en force, mais pour combien de temps ? Eux, ce sont les insectes qui, avouons-le, ne sont pas toujours les bienvenus lors de nos soirées barbecues ! Peut-être sont-ils désagréables pour l’humain, mais ils sont indispensables pour l’écosystème, mais les insectes pourraient disparaître de la planète et il y a urgence à les protéger. Dans un rapport publié en 2019 dans la revue Science Direct et rédigé par Francisco Sanchez-Bayo, chercheur de l’Université de Sydney, le scientifique prédit leur disparition dans 100 ans. A l’évidence, si la prédiction du chercheur devait se réaliser, ce serait une catastrophe pour la planète. Nous avons le pouvoir d’en protéger certains, encore faut-il savoir comment s’y prendre. On vous explique tout.

Que dit ce rapport scientifique ?

Le rapport revient sur les différentes espèces les plus menacées, et les causes de ces menaces. On apprend par exemple que plus de 40% des espèces d’insectes sont menacées d’extinction et que ce sont les hyménoptères, coléoptères (bousiers), lépidoptères qui seraient les plus touchés. Des espèces aquatiques sont également en voie de disparition, et ce serait, en partie, la faute de l’agriculture intensive qui a détruit leurs habitats. En Europe, certains pesticides sont désormais interdits, mais ce n’est pas le cas partout dans le monde, et ce serait la deuxième menace qui pèse sur les insectes. Enfin, le changement climatique et la forte croissance de plantes envahissantes seraient des causes supplémentaires de menaces pour nos insectes.

Six insectes vitaux à faire revenir dans nos jardins potagers
Crédit photo : Shutterstock / Sodel Vladyslav

Comment protéger les insectes au quotidien ?

La première des choses à faire est de ne plus utiliser de pesticide au jardin, ce n’est pas une nouveauté… Normalement, les désherbants chimiques et autres pesticides ne sont plus en vente, mais s’il vous en reste, déposez-les à la déchetterie, mais par pitié, bannissez-les de vos potagers ! Vous pouvez utilisez le paillage, le compost ou associer certaines plantes pour les repousser, mais les pesticides les tuent ! Concernant les plantes justement, saviez-vous que certaines fleurs et plantes aromatiques étaient des « sauveuses » d’insectes ? Plantez des lavandes, des romarins, des sauges, des tournesols pour nourrir les abeilles qui disparaissent à une vitesse vertigineuse.

À LIRE AUSSI :
Ces 8 films ont prédit le réchauffement climatique et ses terribles conséquences sur notre planète

Vous pouvez aussi semer des prairies fleuries dans un coin de votre jardin: abeilles et papillons s’en donneront à cœur joie. Et si vous installiez ou fabriquiez un hôtel à insectes ? Ces petites maisons en bois sont assez faciles à fabriquer avec des matériaux de récupération et vous trouverez de nombreux tutoriels sur le net. Les hôtels à insectes sont des refuges appréciés des abeilles solitaires (ou sauvages) qui, contrairement aux abeilles domestiques, ne vivent ni en colonie, ni en ruche, mais qui sont tout aussi indispensables à la pollinisation. Enfin, le dernier conseil qui peut sembler une évidence : ne les tuez pas ! D’accord, vous êtes peut-être entomophobe mais la petite bête n’a jamais mangé la grosse !

Comment installer un hôtel à insectes ?

Que vous le construisiez vous-même grâce à ce genre de tutoriel ou que vous l’achetiez déjà construit, voici les quelques règles à respecter pour l’installer.  Quelques planches, des pots en terre, quelques équerres, un peu de temps à consacrer à la construction et le tour est joué !

deux enfants avec des hôtels à insectes
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / Halfpoint
  • L’entrée de l’hôtel doit se située vers le Sud / Sud-est pour être au soleil un maximum de temps dans la journée.
  • Il doit de préférence être dos au vent dominant.
  • Si vous avez semé une prairie fleurie, placez-le orienté au centre de la prairie.
  • Si vous le placez à même la terre, installez-le sur des briques pour le protéger de l’humidité. Si vous le pouvez, installez-le sur pied ou accrochez-le dans un arbre…

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page