Art / Design

Tiny-House : URSA, une micro-maison sur roues fabriquée au Portugal (avec les plans)

Les tiny-houses sont de plus en plus prisées: économiques, écologiques et rapides à construire, elles séduisent dans le monde entier.

Les tiny-houses semblent envahir le monde tant elles sont devenues populaires en seulement quelques années. Et pour cause, ce nouveau mode d’habitat alternatif séduit pour plusieurs raisons: elles sont relativement accessibles en auto-construction, se montent très vite, et restent beaucoup moins cheèes qu’une construction classique. Si, au départ, elles étaient plutôt des résidences secondaires, de plus en plus de propriétaires en fond leur principale demeure.

Au Portugal, l’entreprise Madeinguincho propose désormais une micro-maison de 17 m² complètement autonome. L’entreprise portugaise fournit même un plan en ligne à celles et ceux qui voudraient se lancer dans la réalisation d’un projet. Découverte.

La tiny-house en détail

Pour respecter la réglementation du pays, la tiny-house possède une emprise au sol de 17 m², pour une largeur de 2.5 mètres et une hauteur de 4 mètres. Concernant la longueur, il existe trois possibilités : 4 mètres, 5 mètres ou 7 mètres.

Tiny-House : URSA, une mico-maison sur roues fabriquée au Portugal (avec les plans)
Crédit photo : Architects: Madeiguincho / Photographs: Junior Carranca

A l’intérieur, on retrouve l’essentiel pour pouvoir vivre confortablement, à savoir: une cuisine avec espace repas, un salon, une salle de bain et bien entendu, un espace couchage. Baptisée Ursa, elle se dote de panneaux solaires sur le toit, et d’une pente de 5% pour récupérer les eaux de pluie. Ces eaux sont ensuite réutilisées et filtrées via deux réservoirs d’une capacité totale de 650 litres, ce qui fait de cette tiny-house une micro-maison totalement autonome.

A-t-on le droit d’installer une Tiny House dans son jardin ?

L’extérieur

A l’extérieur, on retrouve un désormais classique bardage bois et de larges baies vitrées, ainsi qu’une jolie terrasse pour profiter du soleil et passer de bons moments en famille ou entre amis. On peut également remarquer une baie vitrée ovale qui semble permettre de s’endormir la tête dans les étoiles…

Tiny-House : URSA, une mico-maison sur roues fabriquée au Portugal (avec les plans)
Crédit photo : Architects: Madeiguincho / Photographs: Junior Carranca

Côté prix, l’entreprise annonce sur son site la somme de 30 000€ Hors TVA. Madeingaucho propose également des cabanes dans les arbres ou des studios de yoga pour se créer un petit coin tranquille dans son jardin. Les plans de cette tiny-house sont d’ailleurs disponibles, ce qui n’est pas toujours le cas.

La réglementation française pour les tiny-house

C’est la loi ALUR qui, depuis 2014, régit l’installation des Tiny-House. Avant cette date, les habitats non bâtis n’entraient dans aucun champ législatif; c’est en fait une extension du code de l’urbanisme prévu pour les caravanes. Les Tiny-houses font leur apparition aux Etats-Unis lors de la tempête Katrina: il fallait reloger rapidement des milliers de personnes, et cette alternative s’imposait comme une solution mobile et rapide pour offrir un toit à ceux qui n’en n’avaient plus.

Strasbourg : avec ses 400 m² de panneaux et stores solaires, les locataires de la Tour Elithis ne paient pas d'électricité !

Pour une tiny-house avec une emprise au sol de moins de 20 m², une déclaration préalable de travaux suffit. Si celle-ci dépasse les 20 m², alors il faudra faire une demande de permis de construire auprès du service urbanisme de votre mairie.

La tiny-house étant une résidence mobile, elle est sensée ne pas rester plus de 3 mois au même endroit. Et elle doit conserver sa mobilité, donc ses roues. Si vous décidez d’en faire votre résidence principale sur votre terrain privé, il faudra avant cela, obtenir l’autorisation de votre mairie.

Comment assurer une tiny-house ?

Une tiny-house est considérée de deux manières : habitation et caravane. Elle devra donc être couverte par une assurance multirisques habitation lorsque vous l’habitez… Et par une assurance caravane liée au véhicule tracteur lorsque vous la déplacez.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page