Lifestyle

Cette maison triangle hors réseau au toit incliné à 30° est intégralement recouverte de panneaux solaires

En Australie, une petite cabane craquante est disponible sur Airbnb ! Complètement intégrée à son environnement agricole, fabriquée en matériaux recyclés, elle séduira les amoureux de la Nature.

Depuis quelques années maintenant, le tourisme évolue. Les touristes d’aujourd’hui recherchent souvent de petites structures originales, et de préférence intégrées dans la Nature environnante. Exit les grands ensembles d’appartements bétonnés en bordure de mer… Aujourd’hui, ils veulent de l’authentique, de l’original… ET du « respectueux de l’environnement »

Cette nouvelle donnée, les sites tels qu’AirBnb l’ont bien intégrée. Désormais, ils travaillent avec les propriétaires pour proposer aux touristes des endroits authentiques, qui ne perturbent pas, ou très peu, les paysages. C’est exactement le cas de cette petites maison en A située en Australie, à Gawthorne’s Hut en Nouvelle-Galles du Sud. On vous la présente !

La cabane de Gawthrone

Elle se situe sur un vaste terrain agricole, tout près d’un petit étang au charme fou. Les autorités de Wilgowrah souhaitaient introduire des sources de revenus pour les ouvriers agricoles. Ils ont alors imaginé cette cabane aux allures de hangar agricole. S’ils ont opté pour une tiny-house « hangar », ou maison triangle, c’est évidemment pour se fondre dans le paysage… Et imiter les hangars à foin existants.

Avec son toit incliné à 30°, la cabane dispose de panneaux solaires orientés au Nord, afin de fournir à la ferme, l’électricité interne et externe. L’un des créateurs, Anderson, voulait que cette petite maison soit durable et hors réseau. Il l’a donc orientée vers le Nord, l’endroit où la plus grande puissance solaire peut être stockée puis réutilisée. A l’inverse, les fenêtres et portes, se trouvent au Sud pour offrir une ventilation naturelle, les jours de chaleurs, et une isolation plus sûre pour les nuits fraîches.

Des matériaux recyclés

L’architecte Cameron Anderson a, de son côté, utilisé les matériaux préexistants et environnants de la ferme. Grâce aux panneaux solaires, la cabane de Gawthorne conserve un système hors réseau de 6.6 kilowatts et peut conserver 12 kilowatts. Le système solaire électrique se trouve caché derrière un grand panneau.

Quant à l’alimentation en eau, elle se fait grâce à un immense réservoir qui peut stocker 40 000 litres d’eau… Sur la totalité du réservoir, 20 000 litres sont réservés à la lutte contre les incendies, qui font rage chaque été ou presque dans cette région du globe. Par toutes ces innovations en matière de construction, la cabane se veut intégrée et respectueuse de l’environnement.

Et à l’intérieur c’est comment ?

Cette cabane australienne est un peu plus grande que les tiny-houses classiques, puisqu’elle offre 40 m² de surface intérieure. Des panneaux de bois viennent donner l’aspect d’un nid douillet et confortable aux chanceux visiteurs.

L’étage couvre toute la surface de la maison, excepté pour les toilettes, qui se trouvent au rez-de-chaussée. On retrouve des briques recyclées, et des panneaux de bois qui recouvrent sols et plafonds. Tout le mobilier est en bois ou en briques… Comme la tête de lit, fabriquée à la main avec des briques provenant directement d’un ancien bâtiment de la ferme attenante. Les briques recyclées font également office de séparateurs entre les pièces intérieures.

Construite au bord d’un petit étang, la petite maison est assez minimaliste, mais semble hyper confortable. Et pour les nuits fraîches australiennes, les touristes pourront compter sur un magnifique poêle à bois pour leur apporter la chaleur nécessaire à des nuits sereines !


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page