C’est quoi un panneau solaire Plug and Play ?

Vous avez sûrement entendu parler des panneaux solaires Plug&Play, mais savez-vous vraiment comment ils fonctionnent et comment les installer ? Nous vous dévoilons tout dans ce guide complet.

Depuis quelques années, les offres concernant les panneaux solaires se diversifient et incitent les particuliers à se tourner vers des énergies « vertes ». De 2009 à 2020, la production solaire est passé d’un chiffre proche de zéro, à celui de 13,6 TWh, selon les chiffres du ministère de l’Écologie. Une preuve de l’intéressement des Français pour l’énergie solaire. Ces chiffres englobent la production d’énergie grâce aux panneaux solaires, installés sur des toits, et par ailleurs grâce à ce que l’on appelle des kits photovoltaïques Plug&Play. Ces derniers, se branchant sur une prise électrique, connaissent un succès grandissant. Mais, qu’est-ce qu’un panneau solaire Plug&Play ? Et, quelles sont ses fonctionnalités ? On va tout vous expliquer.

Un kit photovoltaïque Plug&Play, qu’est-ce que c’est ?

En anglais, « Plug and Play » signifie « brancher et utiliser ». Les panneaux solaires dits Plug&Play sont donc des installations (panneaux ou stations solaires) qui se branchent sur une prise électrique avec terre. Dès le branchement, ces kits commencent à fonctionner, et en conséquence à produire de l’énergie solaire. Reliés à une batterie de stockage, ils permettent d’engranger de l’électricité en journée, pour la redistribuer la nuit.  Ils sont une solution idéale pour les chauffages de piscines, le camping, les abris de jardin, ou encore pour les terrasses ou les balcons en appartements. Les kits Plug&Play se destinent uniquement à l’autoconsommation, aucune électricité produite ne peut donc être revendue. C’est une solution pratique et économique pour profiter de l’énergie solaire, sans entamer des travaux longs et très couteux.

Des panneaux solaires prêts à brancher pour produire de l'électricité.
Des panneaux solaires prêts à brancher pour produire de l’électricité. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

De quoi se compose un kit Plug&Play ?

L’ADEME a publié un guide complet sur ce sujet et indique qu’un kit photovoltaïque Plug&Play se compose des éléments suivants :

  • Un ou plusieurs module(s) photovoltaïque(s) munis de connecteurs DC (courant alternatif).
  • Un micro-onduleur monté sur un module photovoltaïque ou un des supports.
  • Un câble de connexion AC entre le micro-onduleur et la prise murale standard de la maison.

De plus, ces éléments principaux peuvent être complétés par des éléments optionnels, comme des connecteurs pour relier plusieurs kits, un compteur d’énergie solaire, ou encore des batteries de stockage supplémentaires.

Comment fonctionne un panneau solaire Plug&Play ?

Un système solaire Plug&Play se compose de cellules monocristallines chargées de capter la lumière solaire et de la convertir en électricité sous forme de courant continu. À l’arrière du panneau, un micro-onduleur intégré assure la conversion du courant continu en courant alternatif. Une fois connecté à une prise de terre, le panneau injecte cette électricité directement dans votre maison, sans nécessiter de liaison avec votre compteur. Vous pouvez alors utiliser cette électricité pour alimenter les appareils connectés à votre réseau domestique. La priorité est donnée à l’électricité produite par les panneaux solaires Plug&Play par rapport à celle du réseau électrique public. En cas d’absence de production solaire, le réseau public prend le relais. En cas de panne d’électricité, le système de découplage du micro-onduleur interrompt automatiquement la production d’électricité par la station solaire.

Branchez votre panneau au soleil et le tour est joué.
Branchez votre panneau au soleil et le tour est joué. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Où et comment l’installer ?

Avant toute chose, sachez qu’un kit Plug&Play ne permet pas de devenir autonome en électricité. Il est uniquement possible d’alimenter certains appareils comme les ampoules, un chauffage de piscine, un éclairage extérieur, ou lors de vos virées « camping ». Quant à l’installation, il vous faudra suivre ces quelques recommandations :

  • Vérifiez la compatibilité de votre compteur Linky, en termes de puissance. Si celle-ci n’est pas suffisamment élevée, il faudra la faire augmenter par Enedis.
  • Prévoyez approximativement 2 mètres, entre la prise électrique avec terre (16 A), et le kit Plug&Play.
  • Choisissez un endroit ensoleillé (sud ou sud-est) avec une inclinaison de 30° environ.
Le kit Solaire 425W Double Face.
Le kit Solaire 425W Double Face. Crédit photo : Sunity

Enfin, sachez que ce type d’installation ne doit jamais dépasser 3 kWc, soit approximativement 6 à 8 panneaux. Au-delà, des autorisations sont nécessaires auprès du service urbanisme de votre mairie. Avez-vous déjà installé ce type de panneaux solaires chez vous ? Qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Un commentaire

  1. j’ai 2 kit de chez beem, super contente, très facile à installer, des économies dés le branchement et c’est du local. je recommande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page