Astuces

Comment cuisiner à la marmite norvégienne (cuisinière sans feu) ?

Si vous ne connaissez pas encore la cuisine à la marmite norvégienne, c'est le moment de découvrir comment faire des économies d'énergie en cuisinant sainement.

Cuisiner écologique c’est devenu tendance. Le principe de la marmite norvégienne, pourtant crée en 1870 revient sur le devant de la scène… Un concept original qui permet de faire environ 50% d’économie d’énergie par rapport à une cuisson classique.

Qui plus est la marmite norvégienne se fabrique à la maison : une marmite en fer, un carton, une couette ou un édredon. Le procédé de cette technique de cuisson se base sur le prolongement sans énergie de la cuisson. Simplement en emmitouflant la marmite dans un isolant. Attention rien à voir avec une cocotte-minute qui va cuire les aliments à haute température… Ce n’est pas le cas d’une marmite norvégienne ! Explications.

À LIRE AUSSI :  Comment cuire des aliments au lave-vaisselle ?

Quel est le principe d’une marmite norvégienne ?

La cuisson dans un caisson isolant est le principe de la marmite norvégienne. Concrètement, il faut cuire la préparation à l’avance et laisser bouillir quelques minutes en cuisson classique… Puis, au lieu de prolonger la cuisson sur gaz ou électricité, il suffit ensuite de placer la cocotte dans l’isolant ou le carton prévu à cet effet. En le recouvrant de tissus ou lainages, la cuisson se terminera seule en deux ou trois heures selon votre préparation.

Cuisiner de cette manière prend un peu de temps mais réduit considérablement la facture d’énergie. Les déperditions de chaleurs sont réduites et le plat continue quand même à cuire, seul ! Parfait pour le camping ou les road trip en camping car ! Quant au goût et aux valeurs nutritionnelles d’un aliment, ils sont parfaitement conservés grâce à ce mode de cuisson.

Comment fabriquer sa marmite norvégienne ?

Pour fabriquer votre nouvel ustensile de cuisine il vous faut d’abord une marmite de préférence en fer ou fonte afin qu’elle garde bien la chaleur. Pour accueillir la marmite, il vous faudra une caisse en bois, ou un carton, une glacière, ou même des caisses à poissons en polystyrène. L’essentiel étant que votre coffre soit bien isolant. Et il vous faudra aussi une couette, un vieil edredon, des tissus chauds ou une couverture de survie pour couvrir le tout le temps de la cuisson.

Sinon, vous pouvez également enterrer votre marmite dans un trou à même le sol et la recouvrir de son couvercle ! Cette option est très pratique en camping ! Il existe également des marmites norvégiennes « toutes faites », l’investissement peut sembler important mais il sera vite amorti puisque l’économie d’énergie ne sera vraiment pas négligeable.

Quelques recettes à la marmite norvégienne :

  • Les pommes de terre pour la purée se préparent parfaitement de cette manière.

Laver, éplucher et tailler 2 kg de pommes de terre que vous plongerez dans de l’eau. Laissez-les bouillir pendant 10 minutes à feu doux, puis laissez-les dans votre marmite norvégienne pendant 40 minutes minimum. Elles devraient être parfaites pour une purée maison !

  • La compote de pommes
  • Laver, et éplucher 1 kg de pommes que vous mettrez dans une casserole avec 3 cuillères à soupe d’eau. Portez à ébullition pendant 5 minutes seulement puis placez-les dans votre marmite norvégienne pendant 20 minutes. Vous n’aurez plus qu’à mixer et déguster.

Les recettes proviennent du blog Cuisine Bio et Végétarienne, vous pouvez en retrouver d’autres succulentes le blog de Christine Ackerman !

Schulte-Ufer 6311-235-20 i Romana i Marmite isotherme 20 cm 3,5 L
  • Idéal pour une cuisson économique des aliments, fond de la marmite en cuivre tous feux protherm à économie d'énergie

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page