Environnement

Connaissez-vous la technique de la marmite norvégienne qui permet de cuire des aliments avec très peu d’énergie?

Vous aimez cuisiner mais détestez perdre du temps à surveiller la cuisson de vos plats ? Découvrez la technique de la marmite norvégienne ! Elle vous fait gagner du temps mais surtout de l'argent en ne réclamant que très peu d'énergie.

Aujourd’hui en cuisine, nous disposons de dizaines d’accessoires pour nous faciliter la tâche et nous faire gagner du temps… Les robots ménagers ou plaque de cuisson sont évidemment très pratiques mais ils sont aussi de gros consommateur d’énergie ! Il existe une technique ancestrale dite de la marmite norvégienne

Non ce n’est pas une marmite qui vient de Norvège mais une manière de cuire les aliments qui ne consomme quasiment pas d’énergie… Il faut juste avoir le bon matériel et ne pas s’y prendre à la dernière minute pour réchauffer un plat surgelé. Sinon le micro-onde restera la meilleure option !

Un peu d’histoire…

La marmite norvégienne est donc une technique de cuisson qui consiste à calfeutrer le contenant alimentaire dans un isolant thermique pour qu’il continue à cuire sans énergie. Cette technique a beaucoup été utilisée en temps de guerre, mais également dans les fermes où le bois se faisait rare.

Le nom « norvégienne » serait resté car le premier brevet a été déposé par un norvégien, mais elle existait bien avant le XIXème siècle. En Allemagne, on l’appelle Kochkiste et en Italie, cassetta di cottura : caisse à cuire. Tandis qu’en Angleterre elle s’appelle Haybox, pour caisse à foin… Le foin était très utilisé comme isolant.

Crédit photo : Wikipedia / Brittany Museum 
Economie d'énergie : connaissez-vous la technique de la marmite norvégienne pour cuire nos aliments ?
Economie d’énergie : connaissez-vous la technique de la marmite norvégienne pour cuire nos aliments ?

Comment ça marche ?

Il faut, au départ une source d’énergie (électricité, bois, barbecue solaire) et une casserole ou marmite en fonte, terre cuite, inox, un matériau qui conserve la chaleur. Celle-ci devra être couverte de manière étanche pour éviter les déperditions de chaleur.

A LIRE AUSSI :
House Plus, une "cuisine secondaire" à installer directement dans son jardin

Il suffit ensuite de préparer la recette voulue puis de porter le tout à ébullition entre 5 et 30 minutes. Puis vient le temps de la cuisson sans énergie… Il faut calfeutrer la marmite dans une couverture, un édredon ou du foin comme jadis dans les fermes. En fonction des aliments à cuire, il suffira ensuite de revenir entre 1 et 3 h plus tard pour constater que tout est prêt à déguster.

Finalement nous gagnons du temps !

De prime abord, cela peut sembler long, mais finalement on gagne du temps et de l’argent ! Nous avons testé cette technique avec un bœuf bourguignon… Effectivement en respectant les directives, le plat était près 3 h après, encore chaud, enfermé dans une cocotte-minute. Au lieu de surveiller le bœuf bourguignon pendant 3 heures, nous avons pu consacrer du temps à autre chose et n’avons gaspiller aucune énergie !

View this post on Instagram

Et voilà !!! 😍 J'ai cuit mes lentilles et mes légumes anciens dans une marmite norvégienne de la marque @thewonderbag. C'est une sorte de gros doudoune qui ressemble à un pouf qui permet d'envelopper un plat encore bouillant à laisser reposer et terminer de cuire tranquillement pendant plusieurs heures. La recette est on ne peut plus simple : j'ai fait revenir dans ma cocotte un oignon, ajouté 250 g de lentilles, 600 ml d'eau et porté à ébullition pendant 15 minutes. Pendant ce temps, j'ai préparé mes légumes. Deux minutes avant la fin de cuisson, je les ai disposé joliment sur les lentilles, j'ai salé, j'ai remis le couvercle et zou, dans la marmite norvégienne bien au chaud pendant 3 heures. J'ai goûté à l'instant… c'est délicieux, à la fois ferme et fondant ❤️ 🧡 💛 💚 💙 💜 Merci à @solarbrother pour l'envoi de cet "éco-mijoteur" appelé également "cooking bag". Cela tombait à pic, moi qui voulait faire des économies de gaz et manger plus d'aliments en cuisson douce (l'une de mes bonnes résolutions de 2019). Pour info, Wonderbag a lancé le projet « BOGO » (Buy One Give One). Pour chaque Wonderbag acheté aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Europe, un Wonderbag est donné à une famille dans le besoin en Afrique du Sud ou en Afrique. Il faut dire que là-bas, le bois manque et limiter le temps de cuisson des aliments grâce à ce cooking bag est juste une trop bonne idée. Vous retrouverez de nombreuses recettes et idées sur le site de Wonderbag comme celles de faire des yaourts, du riz au lait ou de l'utiliser comme glaçière en été. Pour info, ce bel objet tout cousu main est disponible chez @solarbrother (5 pièces de disponibles en commande, dépêchez-vous !). #solarbrother #wonderbag #marmitenorvegienne #slowcooking #slowcookrecipe #ecomijoteur #cuisinealternative #cuisinerautrement #cuissondouce #veggierecipie #lowenergy #lessenergy #thermalcookingbag

A post shared by Linda LOUIS (@lindalouisberry) on

Photo de couverture NinaM / Shutterstock

Source
consoglobe.com
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer