Comment faire revivre un puits abandonné ?

Imaginez-vous, en plein travaux, découvrir un ancien puits oublié dans votre jardin. Si l'idée de le remettre en service vous séduit, voici tout ce que vous devez savoir sur les étapes à suivre.

Vous êtes les nouveaux propriétaires d’une maison avec jardin, et lors de travaux, vous découvrez un ancien puits qui a été rebouché. Dans les temps anciens, la plupart des maisons disposaient d’un puits, seul moyen, à l’époque, d’obtenir de l’eau. En remontant encore, l’eau du puits, bouillie, était aussi celle que les habitants buvaient, même si aujourd’hui c’est totalement interdit. Une fois votre puits identifié, serez-vous peut-être tenté de le remettre en service ? Pourquoi pas, puisque le forage a déjà été réalisé, c’est une opportunité d’obtenir de l’eau pour arroser votre jardin, par exemple. Mais, comment faire pour rouvrir un puits ? On va tout vous expliquer.

Que faire si vous trouvez un puits exploitable ?

Si vous découvrez un puits simplement recouvert d’une dalle, ou d’une plaque en fonte, la remise en service est simple. De plus, en regardant de plus près votre plan de masse, ou le cadastre, normalement, il doit apparaître. Dans ce cas, les travaux ne seront pas trop importants puisque le forage est toujours propre et existant. Si le forage est assez large pour y glisser un seau attaché à une corde, vous n’aurez qu’à y puiser l’eau dont vous avez besoin. En revanche, si vous décidez d’y installer une pompe immergée, alors il faudra déclarer son utilisation en mairie, via le formulaire Cerfa n° 13837*03.

Un puits ancien à remettre en état.
Un puits ancien à remettre en état. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Que faire si vous trouvez un puits bouché ?

Parfois, il arrive que l’on découvre un puits par hasard et que celui-ci soit complètement bouché, voire cimenté. Dans ce cas, il faudra faire appel à un puisatier qui entreprendra le curage de votre puits, et vous indiquera la profondeur à laquelle l’eau se situe. Si votre puits a moins de 50 ans, alors il devrait être assez simple à remettre en fonction. Les éléments qui seront à faire vérifier, concernent la paroi intérieure du puits, certaines sont maçonnées, d’autres non. Et bien sûr, un professionnel pourra vous indiquer la possibilité d’exploiter ce puits, et notamment la profondeur de la veine d’eau dans laquelle vous puiserez.

Quoi qu’il arrive, un curage sera nécessaire, car les sédiments se seront accumulés, au fond. Parfois, il sera aussi nécessaire de forer plus profond, notamment si les niveaux des nappes phréatiques, ont trop baissé. Dans certains cas, le puits ne peut pas être réutilisé, néanmoins il donne une indication claire sur la présence d’eau. Un forage à côté du premier sera donc une alternative au curage du puits existant.

Un vieux puits recouvert d'une dalle peut-il être remis en fonctionnement ?
Un vieux puits recouvert d’une dalle peut-il être remis en fonctionnement ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelles déclarations seront à effectuer ?

Tout puits doit normalement avoir été déclaré en mairie. Cependant, vous imaginez bien que certains puits anciens n’ont fait l’objet d’aucune déclaration. Si vous découvrez un puits, et que vous souhaitez l’utiliser, vous devrez en conséquence vérifier son existence auprès des autorités, et le cas échéant le déclarer vous-même via ce formulaire. Si vous estimez que votre prélèvement d’eau sera de plus de 1 000 m³ par an, d’autres démarches administratives sont à effectuer auprès de votre mairie. Enfin, depuis l’arrêté du 17 décembre 2008, vous devez équiper votre puits d’un compteur d’eau prélevée qui induit une redevance sur le rejet des eaux usées. Avez-vous déjà retrouvé un vieux puits dans votre propriété ? Et, êtes-vous parvenus à l’exploiter de nouveau ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
Reno-info-maison.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page