Comment savoir si mon ballon d’eau chaude consomme beaucoup ?

Face aux hausses tarifaires de l'électricité, comprendre et contrôler la consommation de votre ballon d'eau chaude devient crucial. Suivez notre guide pour évaluer vos besoins, calculer votre consommation et adopter des stratégies d'économie.

L’eau chaude sanitaire, dans un foyer de deux personnes, représente environ 12 % de la consommation électrique, selon l’ADEME. Au prix de l’électricité actuelle et au regard des dernières augmentations, estimer sa consommation d’eau chaude, et donc d’électricité, devient primordial pour éviter les factures salées. Cependant, il peut être difficile de savoir exactement ce que nous consommons, ou si notre chauffe-eau est correctement réglé. Avec un réglage précis, une isolation au top et une estimation précise de votre consommation, il est possible de réduire votre facture. Mais, quels réglages, quelles astuces, et comment savoir si votre chauffe-eau consomme trop ? On va tout vous expliquer.

Comment calculer la consommation électrique d’un chauffe-eau ?

Concrètement, la consommation d’électricité ou de gaz se fait lorsque vous tirez de l’eau chaude. L’eau froide est alors chauffée via une résistance électrique, ou un brûleur pour le gaz, et arrive chaude au robinet. Le chauffe-eau ne consomme donc pas d’énergie en lui-même, mais c’est le déclenchement du chauffage de ce dernier qui en est responsable.  Voici comment estimer la consommation de votre chauffe-eau :

  • Connaître la température massique de l’eau, soit 1,162 Wh / litre. La température massique étant l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau.
  • Connaître la différence de température, entre la pièce dans laquelle se trouve le ballon (15 °C, par exemple) et la température réglée de votre eau chaude (de 55 à 60 °C).
  • Connaître la capacité en litre de votre ballon d’eau chaude.
Plus le chauffe-eau s'entarte, plus il consomme de l'énergie pour chauffer l'eau.
Votre chauffe-eau consomme beaucoup ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Passons maintenant au calcul qui est le suivant :

  • Consommation annuelle moyenne = (1,162 x [température de l’eau chaude — température de l’eau froide] x capacité du ballon x 365) / 1000.

Ce qui donne pour un chauffe-eau de 150 litres, dans une pièce à 15 °C pour une température d’eau à 55 °C : (1,162 x [55 – 15] x 150 × 365) / 1000 = 2544 kWh / an environ. Le prix du kWh est actuellement de 0,2516 € en tarif normal, soit, 640 € par an. En tarif heures creuses, le kWh, se paie 0,2068, soit un coût annuel de 526 €.

Comment estimer vos besoins en eau chaude sanitaire ?

Bien entendu, la consommation électrique va dépendre de la composition du foyer, et des appareils utilisés. En règle générale, voici les estimations de la contenance d’un chauffe-eau à prévoir :

  • Une personne devra disposer d’un chauffe-eau de 70 à 150 litres
  • Deux personnes : de 100 à 210 litres
  • Trois personnes : de 140 à 250 litres
  • Quatre personnes : de 170 à 310 litres
  • Cinq personnes et plus : de 210 à 430 litres.

Vous l’aurez compris, si votre foyer se compose de deux personnes, il est totalement inutile d’investir dans un chauffe-eau de 300 litres qui consommera davantage que vos besoins réels.

Une femme qui règle le thermostat de son chauffe-eau.
Une femme qui règle le thermostat de son chauffe-eau. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment savoir si votre chauffe-eau possède une consommation normale ?

Si, à la suite de vos calculs, vous suspectez une surconsommation énergétique de votre ballon d’eau chaude, diverses astuces vous permettent de clarifier la situation :

  • Scrutez régulièrement vos factures : une variation inexpliquée de la consommation peut signaler un réglage défectueux du chauffe-eau
  • Vérifiez l’état de votre ballon d’eau : tout signe de temps de chauffe excessif ou d’eau insuffisamment chaude peut indiquer un dysfonctionnement susceptible de causer une surconsommation énergétique
  • Employez des équipements de mesure : l’utilisation d’un wattmètre, par exemple, peut vous assister dans la détermination précise de la consommation électrique de votre appareil.

Que pensez-vous de ce petit « guide pratique » ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

4 commentaires

  1. Mouai
    Une pièce à 15° ?
    C’est à dire toute l’année ??
    Moi il est dans un garage non isolé, donc température jamais la même selon les saisons , je le fais comment le calcul ?
    Vous indiquez 365 jours pourquoi ?
    Inutile de mettre le chauffe eau tout les jours en route ! Vous parlez d’économie mais pourquoi faire le calcul sur 365 jours
    Moi il tourne toutes les 2 nuits en hiver et toutes les 3 nuit en été..
    Impossible de faire votre calcul pour mon cas donc inutile

  2. Peut être que le chauffe eau est cause de l augmentation de ma facture d électricité
    Qu ellevmoyen de vérifier si cela est fait par un technicien

  3. Bin très imprécis et vos calculs trop théorique pour une personne lambda
    Parlez de calorique sur les tuyaux
    De housse sur le ballon

    Du bon sens
    Et faire appel à un.Auditeur energetique Pro et formé pour: voir. Inspecter, analyser, etudier, interoger les proprietaires et constater puis calculer, l isolation de la maison.que l on peur faire soi-même ou par des pros du bâtiment dans les règles de l Art
    Luigi Cutaia
    Auditeur energetique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page