Astuces

Contrôle parental et Instagram : comment assurer la sécurité de son enfant ?

Les réseaux sociaux sont omniprésents dans nos vies. Et bien que ce soit un outil de travail pour certains, ils peuvent représenter un réel danger pour les enfants si nous ne sommes pas vigilants; voici donc quelques astuces pour renforcer la sécurité du compte Instagram de votre ado.

Nous ne sommes pas sans savoir que, malgré tous les avantages qu’ils peuvent comporter en terme d’informations “en direct”, de facilité d’échange avec nos proches, etc, les réseaux sociaux peuvent très vite devenir dangereux pour nos enfants. C’est pourquoi il est proposé sur la plupart de ces applications d’installer un contrôle parental, qui permet de garder la main mise sur l’activité de nos ados, Voici trois astuces pour garder un œil sur le compte Instagram de votre enfant.

Mettre en place un rappel quotidien

Si vous estimez que votre enfant passe beaucoup trop de temps la tête collée à l’écran de son téléphone, entrain de faire défiler ses réseaux sociaux, il est possible de définir un rappel quotidien afin de limiter (ou du moins d’avoir une idée concernant) le temps passé chaque jour par votre ado à scroller chatons et autres vidéos essentielles.
Pour ce faire, rendez-vous dans l’application Instagram. Une fois dessus, cliquez sur l’avatar du profil pour sur le menu en haut à droite. Cliquez sur l’activité et rendez-vous dans la rubrique « Confidentialité ». Une fois ici, vous pouvez désormais activer un rappel quotidien. Bien entendu, l’heure précise et la durée entre chaque rappel peuvent varier; c’est à vous de décider quand rappeler à votre enfant qu’il est temps de se déconnecter et de changer d’activité. Cependant, il est important de savoir que ce rappel ne désactivera pas le compte Instagram pour le reste de la journée; votre ado pourra y retourner quand il voudra.

Un téléphone avec le logo Instagram
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / sdx15

Passer le compte Instagram de votre enfant en privé

Lorsque nous créons un compte Instagram, deux paramètres de compte sont possibles:

  • le premier est le mode public: n’importe qui peut avoir accès à votre profil (ou celui de votre enfant en l’occurrence) et à toute activité qui se rapport à ce compte.
  • Le second est le mode privé: seules les personnes abonnées à votre compte auront accès à vos publications. Cela permet donc de contrôler qui pourra jeter un coup d’œil aux photos de vacances de vos enfants, puisque l’on peut accepter ou refuser une demande d’abonnement.
À LIRE AUSSI :  Votre bébé est-il plus intelligent que la moyenne ? 5 signes pour détecter un enfant précoce

Afin de passer un compte Instagram en privé, il vous suffit de vous rendre dans les paramètres. Pour ce faire, cliquez sur l’icône de l’avatar, sur le menu en haut à droite puis sur la rubrique « Paramètres ». Enfin, rendez-vous dans la rubrique « Confidentialité » et activez le mode « Compte privé » puis confirmer en cliquant sur « Passer à un compte privé ». Ainsi, le compte Instagram de votre enfant ne pourra pas être suivi par n’importe qui; seules les personnes que vous acceptez pourront avoir accès à ses photos et ses publications.

Surveiller les identifications ainsi que les mentions

Afin d’affiner votre contrôle sur les réseaux sociaux de votre enfant, vous pouvez aussi jeter un œil aux comptes qui peuvent ou non mentionner et identifier votre enfant. Afin de les contrôler, rendez-vous dans les paramètres comme expliquer ci-dessus. Appuyez ensuite sur « Confidentialité » puis « Mentions ». Une fois ceci fait, il ne vous reste plus qu’à cocher les personnes qui pourront mentionner ou identifier votre enfant.

Le cyberharcèlement, un fléau qui ne cesse de prendre de l’ampleur

Le fait de garder un œil sur l’activité de notre ado sur internet permet la prévention du cyberharcèlement, qui a fait de gros dégâts au cours de ces dernières années avec l’arrivée des réseaux sociaux. Sachez que le cyberharcèlement est pris très au sérieux et est notamment reconnu comme un délit. Si votre enfant ou vous-même en êtes victime, rendez-vous dans le commissariat le plus proche afin de le signaler. Il est important de protéger nos enfants de ce type d’actes, mais également d’éviter qu’eux-mêmes ne se laissent tenter à un peu trop taquiner un camarade… Exercer un certain contrôle parental sur les réseaux sociaux de votre enfant est le meilleur moyen de le protéger.

Source
service-public.frVidéo : Éducation France

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page