Quand et comment nettoyer l’intérieur d’un récupérateur d’eau de pluie ?

Le nettoyage d’un récupérateur d’eau de pluie doit être effectué une fois par an ou tous les deux ans. Outre la cuve, d’autres éléments tels que la gouttière ou le filtre doivent être lavés pour limiter la présence de salissure dans l’eau récupérée.

En France, plus de 100 000 récupérateurs d’eau de pluie sont installés chaque année, selon des chiffres officiels. Si ce type d’installation suscite l’intérêt de nombreux ménages, c’est en partie grâce aux économies qu’elle permet de réaliser. En effet, contrairement à l’eau du réseau public de distribution, celle d’un récupérateur est gratuite et peut être utilisée à différentes fins : arrosage de plantes, lavage d’une voiture ou des sols, alimentation d’une chasse d’eau, etc. Toutefois, il faut savoir qu’un système de récupération doit être entretenu régulièrement pour bénéficier d’une eau exempte de salissure. Pour ce faire, il est nécessaire de nettoyer la citerne, mais également les gouttières et le filtre à une certaine fréquence.

La fréquence idéale pour nettoyer un récupérateur d’eau de pluie

Au fil des semaines et des mois, des feuilles mortes, des brindilles et d’autres saletés peuvent s’accumuler dans la citerne d’un récupérateur d’eau de pluie. Ce qui favorise la formation de vase, le développement de micro-organismes et, dans certains cas, l’apparition de mauvaises odeurs. En règle générale, les salissures passent par l’ouverture située sur la partie haute du réservoir ou par le tuyau de récupération. Pour éviter tout impact négatif sur la qualité de l’eau récupérée, il est recommandé de nettoyer la citerne une fois tous les deux ans, voire une fois par an. Concernant la période, l’idéal est de procéder au nettoyage avant ou après la saison hivernale.

À quelle fréquence dois-je nettoyer mon récupérateur d'eau ?
À quelle fréquence dois-je nettoyer mon récupérateur d’eau ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Le nettoyage de la gouttière

La première étape du nettoyage d’une cuve de récupération d’eau de pluie est celle de la gouttière. Cette opération peut être effectuée en deux étapes relativement simples. Dans un premier temps, il faut enlever les feuilles mortes, les brindilles et les autres débris à la main. Ensuite, utiliser uniquement un nettoyeur à haute pression pour éliminer les saletés restantes et celles collées à la gouttière. Pour information, cette dernière alimente la citerne en eau de pluie et doit être nettoyée au minimum une fois par an, s’il y a des arbres à proximité. Dans le cas contraire, une session de nettoyage tous les deux ans devrait suffire.

Le nettoyage de la citerne d’eau

Pour nettoyer la citerne, il est tout d’abord nécessaire de pomper l’eau dans celle-ci en enlevant le bouchon de vidange ou en utilisant un appareil tel qu’un vide-cave. Ensuite, la pompe doit être débranchée, avant de frotter l’intérieur de la cuve avec une brosse, de l’eau et du savon. Afin de déloger efficacement les salissures au niveau des parois, l’idéal est de les laver avec une pompe à haute pression. Si la citerne dégage de mauvaises odeurs en raison de l’accumulation de déchets, il est conseillé d’utiliser un peu d’eau de javel, lors de son nettoyage. À noter que l’emplacement du récupérateur d’eau de pluie peut être un facteur favorisant l’apparition de nuisances olfactives. Pour une installation hors-sol, il est recommandé de la protéger du soleil et de la chaleur en la plaçant dans une zone d’ombre.

Lors d'un nettoyage des récupérateurs d'eau de pluie, il est conseillé de frotter l'intérieur avec une brosse et du savon.
Lors d’un nettoyage des récupérateurs d’eau de pluie, il est conseillé de frotter l’intérieur avec une brosse et du savon. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Le nettoyage du filtre

Le filtre a pour rôle d’empêcher les feuilles mortes, les pétales de fleurs, les branches et les divers débris d’entrer dans la citerne. À l’instar du réservoir et de la gouttière, cet élément doit être nettoyé régulièrement pour améliorer la qualité de l’eau récupérée. Pour ce faire, il suffit d’enlever les déchets qui se sont accumulés avec la main ou une brosse, et de le laver avec de l’eau et du savon. Contrairement à la cuve et la gouttière, le filtre doit être vérifié et nettoyé tous les six mois, afin d’éliminer toutes les saletés qui peuvent l’obstruer. Si le récupérateur d’eau de pluie est doté d’un préfiltre, il est fortement conseillé de le vérifier régulièrement. Que pensez-vous de ces conseils ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page