Quels sont les inconvénients des robots aspirateurs que les vendeurs préfèrent dissimuler ?

Aspirateurs robots : appareil révolutionnaire ou gadget coûteux ? Nous faisons le point sur leurs avantages et leurs limites.

Les aspirateurs robots ont le vent en poupe, et nous sommes nombreux à avoir franchi le pas de l’achat. Si l’on en croit, les chiffres donnés par motorintelligence.com, le marché des robots aspirateurs est estimée à 5,46 milliards USD en 2024 et devrait atteindre 10,37 milliards USD d’ici à 2029. Sommes-nous tous devenus fainéants pour acheter un appareil qui fait le ménage à notre place ? Ou bien vivons-nous avec notre temps et profitons des nouvelles technologies ? J’ai moi-même un aspirateur robot, il m’aide beaucoup, mais il a aussi quelques inconvénients ! Ces derniers sont à connaître, même si les vendeurs préfèrent souvent les dissimuler. Je vais vous les présenter, ainsi que, vous donner mon sentiment sur chacun d’eux. C’est parti.

Inconvénient n° 1 : le coût initial

On ne va pas se mentir, le prix d’un aspirateur robot oscille de 400 à plus de 1 000 € pour les plus performants. Pour les aspirateurs classiques, on en trouve à moins de 100 €, la différence est énorme, et en finalité, ils aspirent tous les deux, les poussières. Et, si l’on vient à être déçu par l’appareil, par exemple, si la configuration de nos sols est un peu alambiquée, l’achat peut se révéler inutile.

Un robot aspirateur a un cout initial relativement élevé.
Un robot aspirateur a un cout initial relativement élevé. Crédit photo : A. Bonazzi pour NeozOne

Inconvénient n° 2 : un nettoyage relativement limité

La plupart des aspirateurs robots sont de forme circulaire, ce qui peut être un problème pour les pieds de tables carrés, les coins ou les tapis. En effet, à moins d’investir dans un modèle très cher, peu sont capables, par exemple, de désincruster les poussières des tapis. Ainsi, dans mon cas, le tapis à poils longs de la chambre, n’est jamais parfait, heureusement que j’ai toujours mon vieil aspirateur pour le nettoyer. Les coins des pièces ou de meubles nécessitent souvent un complément, car la poussière n’est pas toujours ôtée.

Inconvénient n° 3 : les blocages incessants

Lorsque le robot aspirateur robot est lancé, le sol doit être exempt de tout obstacle. Les plus avancés en matière de technologie évitent les obstacles, comme c’est le cas du mien. Néanmoins, il lui arrive de se bloquer sur un fil électrique, sur le tapis à frange du salon, ou sur le jouet en forme de nœud de notre chien, qui a du mal à ranger ses affaires ! Certains modèles peuvent rebrousser chemin au moindre obstacle comme un pied de chaise et ne jamais repasser à l’endroit évité. Connecté à mon smartphone, il est très rare que je ne reçoive aucune notification de blocage, lorsqu’il travaille !

Test du robot sur du carrelage.
Test du robot sur du carrelage. Crédit photo : A.Bonazzi pour NeozOne

Inconvénient n° 4 : les accessoires à changer régulièrement

Avec un aspirateur traineau, vous videz le sac, ou l’aspirateur s’il est un modèle sans sac. Mis à part cela, vous n’avez que très rarement des accessoires à racheter. Pour l’aspirateur robot, le coût des accessoires à changer régulièrement ajoute au prix de départ. En effet, il faut régulièrement remplacer les brosses rotatives, les roues ou les filtres qui s’encrassent très vite. De plus, en cas de panne, s’il est hors garantie, les technologies incluses comme les capteurs peuvent revenir très cher s’il faut les changer.

Les robots aspirateurs ont des accessoires à changer régulièrement.
Les robots aspirateurs ont des accessoires à changer régulièrement. Crédit photo : A. Bonazzi pour NeozOne

Inconvénient n° 5 : le sol doit parfaitement être plat

Pour illustrer cet inconvénient qui fait que je n’utilise que très peu mon aspirateur robot, je vais vous présenter mon salon ! Je dispose d’une pièce à vivre de 32 m² séparée en deux par une marche de 3 cm. Lorsque je lance l’aspirateur robot, je dois « faire un barrage » devant la marche pour qu’il aspire la partie salle à manger. Puis lorsque j’estime qu’il a terminé, je dois le faire travailler dans le salon… En effet, s’il est capable de descendre la marche, il est incapable de la remonter, et n’aspire donc que le salon ! Dans la chambre, où il n’y a aucune marche ni aucun obstacle, je peux le laisser travailler sans problème, mais ma configuration de pièce ne me permet pas de l’utiliser. À moins de créer une pente douce, ou de casser la marche et le carrelage pour avoir une les deux pièces sur le même niveau. Ce n’est absolument pas prévu au programme !

Le robot aspirateur autonome.
Le robot aspirateur autonome. Crédit photo : A.Bonazzi pour NeozOne

Des avantages malgré les inconvénients

Le tableau dressé n’est peut-être pas très vendeur, et les aspirateurs robots n’ont pas que des défauts. Par exemple, il convient très bien à ma fille, qui dispose d’un appartement sur le même niveau, carrelé et sans aucun obstacle. Elle peut laisser l’aspirateur en marche pendant la durée de son autonomie totale (120 min), il ne se coince jamais, et son sol est aspiré. Un autre avantage est celui de pouvoir le programmer en notre absence et de rentrer du travail avec un sol aspiré, et même lavé si l’aspirateur robot est en plus équipé d’une serpillère.

Un aspirateur robot en mode lavage.
Un aspirateur robot en mode lavage. Crédit photo : A. Bonazzi pour NeozOne

De plus, les aspirateurs robots nouvelle génération ont grandement évolué quant aux capteurs d’obstacles, ou aux puissances d’aspiration, et permettent de gagner du temps. Enfin, leur principal avantage serait d’être parfaitement silencieux ! Vous pouvez le lancer à toute heure du jour ou de la nuit sans déranger les dormeurs, ni vos voisins. Ces conseils vous ont-ils été utiles ? Nous serions ravis de lire vos impressions ou de connaître votre expérience à ce sujet. Et, si vous constatez une erreur dans cet article, n’hésitez pas à nous l’indiquer. De plus, vous pouvez cliquer ici pour publier un commentaire .

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page