Auto / Moto

Charge bidirectionnelle : Cybertuck est une powerbank géante (9,6 kW) qui alimente votre maison en électricité

Tesla continue d’innover avec son Cybertruck. Grâce à une nouvelle fonction baptisée Powershare, le pick-up électrique peut être utilisé pour alimenter une maison ou recharger un autre véhicule électrique.

Le Tesla Cybertruck est enfin prêt après plusieurs années d’attente. Pour rappel, Elon Musk avait annoncé le véhicule en 2019, mais ce n’est qu’à partir du 30 novembre dernier que les livraisons ont commencé. Dans un premier temps, ce sont les acheteurs résidant aux États-Unis qui seront servis. D’ailleurs, pour l’heure, seules les deux versions les plus chères sont disponibles. Alors que les clients européens attendent avec impatience l’arrivée du pick-up 100 % électrique dans le Vieux continent, le constructeur multiplie les annonces de nouveautés qui profiteront aux propriétaires du Cybertruck. La dernière en date concerne une fonction qui pourrait faire ses preuves en cas de panne de courant ou simplement pour pouvoir utiliser des appareils électriques dans un endroit où aucune source d’alimentation électrique n’est disponible.

Plus qu’un simple véhicule tout-terrain

Baptisée Powershare, cette technologie transforme en quelque sorte le Tesla Cybertruck en powerbank. Avec une telle capacité, le véhicule électrique de l’entreprise d’Elon Musk se positionne désormais comme une solution pratique pour répondre aux besoins en énergie dans différents environnements. Qu’il s’agisse de fournir une alimentation de secours à un bâtiment lors d’une panne de courant (V2H) ou d’alimenter des équipements électriques dans le cadre d’un évènement en plein air (V2L), le Cybertruck promet donc d’être plus utile qu’un simple véhicule tout-terrain. Et comme indiqué plus haut, la fonction permet également de recharger un autre véhicule électrique (V2V) en cas de besoin.

Le cybertruck pour les grands et le Cyberquad pour les petits.
Le cybertruck pour les grands et le Cyberquad pour les petits. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Du matériel supplémentaire est requis

En mode V2H (Vehicle-to-Home), le camion électrique peut fournir à la maison jusqu’à 11,5 kW de puissance réelle avec une tension nominale de 240 V AC. Toutefois, pour pouvoir bénéficier de cette possibilité, le propriétaire devra investir dans un connecteur mural universel qui coûte 595 $, soit près de 552 €, et dans une passerelle (Tesla Gateway) facturée 1 800 $ (~1 670 €). Cette dernière est notamment indispensable pour gérer les flux d’énergie entre différentes sources (panneaux solaires, réseau, véhicules, etc.). Toutefois, les clients qui disposent déjà d’un Powerwall et d’un Wall Connector peuvent profiter de la technologie Powershare, sans qu’il soit nécessaire de faire une nouvelle installation.

Cinq prises à bord

Par ailleurs, le Cybertruck est équipé de cinq prises qui peuvent fournir une puissance réelle allant jusqu’à 9,6 kW. Quatre d’entre elles fournissent une tension de 120 V avec une intensité maximale de 20 A, alors que la dernière est faite pour les appareils fonctionnant en 220 – 240 V. Son intensité maximale est de 40 A. Pour ce qui est de la fonction qui donne la possibilité de recharger un autre véhicule électrique, c’est-à-dire V2V (Vehicle-to-Vehicle), elle nécessite l’utilisation d’un matériel de recharge bidirectionnel. À noter que le Tesla Cybertruck n’est pas le seul véhicule électrique à offrir de telles possibilités. Par exemple, le Ford F-150 Lightning est également capable de fournir 9,6 kW de puissance électrique, tandis que le futur Ramcharger Ram 1500 pourra restituer 7,2 kW. Que pensez-vous de cette fonction du Cybertruck ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
roadandtrack.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page