Les pneus d’une voiture électrique s’usent plus vite, ce qui provoque une augmentation des émissions de particules

Une étude révèle que les pneumatiques d'une voiture électrique s'usent beaucoup plus rapidement que sur un modèle thermique, ce qui est néfaste pour l'environnement.

Une société spécialisée dans la gestion de flottes de véhicules a récemment mené une étude intéressante sur la durée de vie des pneus des véhicules électriques par rapport à ceux des véhicules à essence ou à diesel. Selon les statistiques recueillies par la société britannique Epyx auprès de différents parcs, les pneus des véhicules électriques ont une durée de vie moyenne inférieure de 11 000 km face aux véhicules traditionnels. Cette découverte soulève des interrogations sur les facteurs influençant la durabilité des pneus des véhicules électriques et les mesures pouvant être prises pour résoudre ce problème. On vous explique !

La durabilité des pneus des véhicules électriques

Cette étude britannique s’est fondée sur les données de milliers de véhicules d’entreprises et les résultats sont surprenants. Les pneus des voitures électriques ont dû être changés en moyenne tous les 29 000 km, contre 40 000 km pour les véhicules hybrides, essence et diesel. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette usure rapide des pneus des véhicules électriques. Tout d’abord, ces derniers sont généralement plus lourds en raison des batteries nécessaires pour alimenter le moteur électrique. Ce poids supplémentaire exerce une pression plus importante sur les pneus, ce qui peut entraîner une usure prématurée. Par exemple, une Renault Mégane essence pèse environ 1,2 t contre 1,3 t en diesel. En revanche, la nouvelle Mégane électrique, bien que plus compacte que le modèle thermique, est plus lourde. Elle atteint 1,5 t, voire 1,6 t pour la version EV60 avec sa plus grosse batterie. Mais ce n’est pas tout ! Les véhicules électriques ont souvent une accélération plus rapide, ce qui peut également contribuer à une usure accrue des pneus. Enfin, les caractéristiques de conduite spécifiques des véhicules électriques, comme la récupération d’énergie lors du freinage, peuvent également affecter la durabilité des pneus.

Les voitures électriques usent-elles leurs pneus plus rapidement ?
Les voitures électriques usent-elles leurs pneus plus rapidement ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Des conséquences environnementales non négligeables

Lorsque l’on parle de voitures électriques, nous pensons avant tout à des véhicules respectueux de l’environnement, sans émissions polluantes. En plus d’une fabrication plus polluante, il faut également prendre en compte l’empreinte carbone de l’électricité utilisée pour recharger ces véhicules. Mais ce n’est pas tout et cette étude le prouve ! Cette usure prématurée des pneus a un impact environnemental plus important qu’on ne pourrait le penser. Bien que les voitures électriques soient fréquemment présentées comme des véhicules zéro émission, il est important de prendre en compte l’ensemble de leur répercussion sur l’environnement, y compris les émissions de particules fines liées à l’usure des pneus. Cela ne remet pas en question les avantages des voitures électriques en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais souligne l’importance de continuer à travailler sur des solutions pour minimiser leur impact environnemental global. D’après les experts, en choisissant des pneus de haute qualité, en surveillant régulièrement la pression des pneus et en adoptant une conduite douce, il est possible de prolonger la durée de vie des pneus des véhicules électriques. Voici donc une étude intéressante, qui pointe du doigt une problématique souvent mise de côté.

Comment réduire l’usure prématurée des pneumatiques ?

Bien que les pneus des véhicules électriques aient une durée de vie plus courte, il existe des mesures pour atténuer ce problème. Tout d’abord, il est conseillé de choisir des pneus de haute qualité spécialement conçus pour les véhicules électriques. Ils sont généralement plus résistants à l’usure et peuvent mieux supporter le poids supplémentaire des batteries. Il est par ailleurs essentiel de vérifier quotidiennement la pression des pneus, mais également de les intervertir pour assurer une usure uniforme. Une conduite douce et une accélération progressive peuvent par ailleurs prolonger leur durée de vie. Ces nouvelles données ont des implications importantes pour les flottes de véhicules électriques. Les gestionnaires de flotte doivent considérer cette durée de vie plus courte lors de la planification des coûts d’exploitation et de maintenance. D’après les experts, il est crucial de sensibiliser les conducteurs à l’importance d’une conduite douce. Ils doivent aussi mettre en place une maintenance régulière des pneus pour maximiser leur durée de vie. Que pensez-vous de cette étude ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Les NumériquesEpyx

Merieme Bonazzi

Je suis diplômée d'un BTS force de vente et maman de deux grandes filles, je suis rédactrice pour NeozOne depuis presque 20 ans, j'encadre l'équipe de rédacteurs et je m'assure de la qualité des articles. Je partage avec vous mes tests et ma passion de la musique (Reggae, hip-hop, électro, etc.). Passionnée, je suis également créatrice de contenu vidéo et de musique, il m'arrive même de mixer parfois en Région Lyonnaise et dans des festivals. Ah oui, je suis comme saint Thomas, je ne crois que ce que je vois. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page