Auto / Moto

POIMO : un étonnant vélo électrique gonflable de 5 kilos, qui tient dans un sac à dos…

Vous cherchez un vélo électrique léger et qui prend peu de place ? Soyez patients, le vélo japonais gonflable pourrait bientôt faire son apparition dans nos villes ! Surprenant !

Il est gonflable et il s’appelle POIMO ! Il nous vient du Japon et il pourrait devenir le véhicule de demain… Ou pas du tout, cela dépendra de vos goûts. POIMO pour POrtable and Inflatable MObility, est un vélo électrique … Mais contrairement à de nombreux autres vélos électriques, il ne se plie pas !

Il se gonfle et se dégonfle et se range dans un simple sac à dos. Astucieux pour les petits espaces, il serait donc désormais possible de monter cinq étages avec son vélo sur le dos ! Et ce, sans souffrir !

À LIRE AUSSI :
Japon : ce café de Tokyo organise des soirées à thème pour les propriétaires de chiens robots...

Développé par l’université de Tokyo, POIMO ressemble à un cheval de manège enfantin, mais il n’est pour le moment qu’à l’état de prototype. Côté esthétique, il y a encore un peu de travail visiblement mais il se révèle très astucieux.

Concrètement POIMO se gonfle à l’aide d’une pompe à air comme si vous gonfliez votre matelas de camping. Une minute suffit pour que le corps du vélo soit opérationnel. Il ne vous reste plus qu’à monter les roues, fixer la batterie et le contrôleur sans fil des poignées pour pouvoir partir ! Une fois gonflé il ne pèse que 5.5 kilos… Parfait pour le transporter dans son sac !

Et côte conduite ?

C’est le poids de votre corps qui permet de diriger le POIMO. Des cale-pieds sont prévus pour stabiliser le cycliste. Le POIMO dispose de quatre roues, ce qui le stabilise encore un peu plus, surtout en ville.

Crédit photo : POIMO
POIMO : un étonnant vélo électrique gonflable de 5 kilos, qui tient dans un sac à dos...
POIMO : un étonnant vélo électrique gonflable de 5 kilos, qui tient dans un sac à dos…

Selon les premiers japonais qui ont pu tester le vélo électrique gonflable, la conduite est agréable et ils se sentent en sécurité sur le vélo. Nous ne connaissons ni la date de possible commercialisation, ni son prix, seulement que cette drôle d’idée pourrait conquérir les villes du monde… A condition d’en accepter le design !

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer