Auto / Moto

Rayvolt : des vélos électriques qui allient design vintage et modernisme

La start-up espagnole Rayvolt conçoit des vélos électriques au charme rétro. Leur catalogue comporte des modèles qui ne manqueront certainement pas d’impressionner les plus nostalgiques. Dans cet article, nous proposons alors de découvrir les Rayvolt Cruzer, Torino et Ambassador.

Implantée à Barcelone, en Espagne, Rayvolt est une jeune entreprise technologique qui a pour ambition de dynamiser le secteur du transport alternatif en proposant des vélos électriques alliant technologie et look rétro. Si vous êtes à la recherche d’un VAE dont le design est inspiré de celui de nos vieux biclous, les produits de cette start-up espagnole pourraient donc vous convenir.

Plusieurs VAE au choix

Parmi ces créations de Rayvolt, il est possible de mentionner le Cruzer. Ce modèle s’inspire des motos des années 1900. Son cadre légèrement courbé lui procure une apparence digne d’un deux-roues du 20e siècle tout en adoptant un concept en accord avec les exigences actuelles. En effet, ce vélo électrique bénéficie de la technologie EIVA (Electronic Intelligent Virtual Assistant) qui est un ensemble de systèmes servant à contrôler la direction et la vitesse, mais aussi le mode de conduite en fonction de l’environnement.

Disponible en deux tailles, le Cruzer accuse un prix de base de 2800 €. Le poids varie bien évidemment en fonction de la grandeur du vélo. Il est de 25 kg pour la taille M et 29 kg pour la taille L. Sachez par ailleurs que ce vélo électrique de Rayvolt peut embarquer une batterie Samsung Li-Ion de 48V 10,5 Ah ou un accumulateur Samsung Li-ion Dual 48V/21ah, en fonction du choix de l’acheteur. Côté motorisation, il est question d’un bloc Rayvolt Smart Hub 250W.

À LIRE AUSSI :  Tern promet un vélo cargo électrique (à 150 kilos de charge) deux fois moins cher avec des performances similaires
Rayvolt : des vélos électriques qui allient design vintage et modernisme
Vélo électrique Rayvolt : Cruzer. Crédit photo : Rayvolt

Rayvolt Torino et Ambassador, des modèles encore plus séduisants

De son côté, le Torino est basé sur le Cruzer. Ce modèle affiche toutefois un aspect plus sportif. Compact, il possède un centre de gravité relativement bas pour une meilleure stabilité. Son poids à vide est de 35 kg. Ce vélo électrique tire son nom du mot latin « taurus » en référence à sa fourche droite qui fait penser à un taureau. Pour la batterie, on peut choisir entre des cellules Samsung Li-ion 48V/10,5ah et Samsung Li-ion Dual 48V/21ah, alors que le moteur Rayvolt Smart Hub de 250W est toujours au rendez-vous.

Rayvolt : des vélos électriques qui allient design vintage et modernisme
Vélo électrique Rayvolt : Ambassador. Crédit photo : Rayvolt

Enfin, le Rayvol Ambassador mise sur un design plus classique. Avec son poids de seulement 20 kg, ce modèle convient parfaitement aux déplacements urbains. Son moteur est identique à celui du Cruzer et du Torino. En ce qui concerne leurs prix, le Rayvolt Torino coûte à partir de 2850 € contre 3650 € pour l’Ambassador.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page