Auto / Moto

Reine Bike : le vélo électrique connecté doté d’un look néo-rétro

La start-up française Reine Bike lance un vélo à assistance électrique (VAE) qui se distingue par son allure néo-rétro. Proposé en deux versions, l’une classique et l’autre connectée, l’engin a de quoi nous impressionner.

Basée à Nantes (Loire-Atlantique), Reine Bike veut apparemment profiter de la dynamique actuelle du marché des VAE afin de se faire une place dans ce domaine en pleine expansion. En effet, elle vient de lancer un premier modèle haut de gamme connecté doté d’un look néo-rétro.

Le vélo Reine Bike possède un cadre en aluminium sur mesure décliné en deux modèles différents : haut et bas. Comme indiqué plus haut, le vélo existe également en une version classique et en un modèle connecté. Alors que le modèle non connecté offre des fonctionnalités comparables à celles d’un VAE conventionnel, la version connectée va plus loin.

Un accent sur la sécurité et la qualité de l’expérience utilisateur

Selon un communiqué, la version connectée du Reine Bike donne la possibilité d’utiliser l’application éponyme disponible pour les plateformes iOS et Android. Outre les bénéfices procurés par le Reine Bike Classic, elle met à la disposition de son utilisateur un système révolutionnaire améliorant à la fois la sécurité et l’expérience utilisateur.

Il est notamment question d’un dispositif capable d’avertir le propriétaire via une notification sur son smartphone en cas de mouvement suspect du vélo. Dans la foulée, l’assistance électrique se coupe. L’engin est aussi doté d’une alarme sonore de 102 dB.

À LIRE AUSSI :  Ces entreprises peuvent vous aider à electrifier votre vélo en installant un kit électrique

Une fiche d’identité téléchargeable

On soulignera en outre le fait que la fonction de géolocalisation du Reine Bike offre une précision de 1 à 10 mètres. Il est même possible de télécharger une fiche d’identité, laquelle présente la position, la photo, le numéro de série et le bicycode du vélo.

En ce qui concerne les autres fonctionnalités, sachez que ce nouveau VAE français propose des informations aussi utiles les unes que les autres. Parmi celles-ci, on peut citer le nombre de calories brulées lors de chaque déplacement, les distances parcourues et la durée d’utilisation moyenne par jour.

Une autonomie maximale supérieure à 100 km

Côté technique, le Reine Bike est muni d’un moteur électrique central Bafang développant une puissance 250W et un couple de 80 Nm. La batterie, elle, accuse une capacité de 504 Wh, ce qui permet à l’engin d’avoir une autonomie maximale de 120 km/h.

Reine Bike : le vélo électrique connecté doté d’un look néo-rétro
Un vélo électrique connecté. Crédit photo : Reine Bike

À noter que l’assistance se coupe automatiquement à partir de 25 km/h. La start-up a prévu un moyeu à variation continue Enviolo. À tout cela s’ajoutent des freins à disques hydrauliques, des pneus à ballons Schwalbe, deux porte-sacoches et un écran de bord Display Bafang personnalisé.

À LIRE AUSSI :  ENVO Electric SnowBike : un étonnant kit pour convertir un vélo en "motoneige" électrique

Les ventes débuteront en juillet prochain. Le Reine Bike connecté est affiché au prix de 3490 €, contre 2990 € pour le modèle non connecté. Il est d’ores et déjà possible de les précommander moyennant un acompte de 10 %. Pour cela, quatre coloris sont disponibles : kaki, doré, bleu foncé et blanc crème.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page