Auto / Moto

Tiamat, une start-up française présente la première batterie au « sel » pour remplacer le lithium

A Amiens, Tiamat planche sur une nouvelle batterie au sodium pour les véhicules électriques. Moins polluantes et moins coûteuses à produire, elles ont un bel avenir devant elles.

Les voitures électriques sont mises en avant par tous les constructeurs automobiles actuellement ! Cependant un problème majeur demeure difficile à résoudre : les batteries Lithium-Ion. Une start-up amiénoise pourrait bien avoir trouvé la solution avec la batterie Sodium-Ion.

On sait que les batteries actuelles posent des problèmes écologiques mais également éthiques. L’extraction des minerais pour construire ses batteries ne se fait pas toujours dans les règles de l’art. Tiamat, la start-up française développe une batterie « au sel » qui serait tout aussi performante que celles au lithium. D’ailleurs, Tiamat ambitionne de lancer la production dès cette année. Explications.

À LIRE AUSSI :
eRoadArlanda, la route qui recharge les véhicules électriques circulant dessus

Techniquement la batterie Sodium-Ion pourrait avoir une durée de vie égale à celle de la voiture. On évite ainsi les problèmes de recyclage des batteries. Côté électrode et anode, le cobalt serait remplacé par de l’aluminium recouvert (cathode) et du carbone dur (anode).

Le sodium étant beaucoup plus abondant dans la nature et plus facile à extraire, le coût de fabrication se verrait diminué. Le rechargement de la batterie ne prendrait pas plus de temps que de faire un plein de carburant. En considérant ce dernier point, même si l’autonomie semble avoisiner les 250 kilomètres, il serait possible de recharger en moins de 5 minutes.

Tiamat envisage dans un premier temps de monter ces batteries sur des véhicules hybrides car elles sont moins exigeantes que les densités énergétiques. Elles pourraient surtout remplacer les batteries au plomb si néfastes pour l’environnement. Une batterie nouvelle génération qui pourrait résoudre les problèmes de recyclage des batteries électriques. Et nous sommes prêts à parier que si le temps de charge équivaut au temps de remplissage d’un réservoir, l’autonomie ne sera plus un problème ! A suivre de près !

Photo de couverture De Zapp2Photo/ Shutterstock

Via
lepoint.fr
Source
tiamat-energy.com
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer