Un ingénieur Indien, invente et construit une petite voiture électrique avec 300 kilomètres d’autonomie

Les ingénieurs indiens sont très forts pour inventer des produits à très bas coût... Découvrez la petite voiture électrique dont le plein coûterait environ 24 centimes d'euro !

Depuis quelques mois maintenant le prix des carburants ne cesse de flamber. A l’heure actuelle, le litre d’essence dépasse les 2€ quand le litre de gasoil les frôle, et ce, malgré l’aide gouvernementale qui accorde une réduction de 15 à 18 centimes par litre, prolongée jusqu’au 31 août. L’avenir des automobilistes serait-il désormais dans l’acquisition de voitures électriques, que l’on nous vante plus propres et plus écologiques… C’est probablement ce que croit un ingénieur indien, originaire de la ville de Khammam… En Inde, les effets des augmentations du carburant se font également sentir, et ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les véhicules électriques. L’ingénieur invente donc un tout petit véhicule électrique avec une autonomie de 300 kilomètres. Découverte !

Un coût de fonctionnement réduit !

300 kilomètres, pour nous, européens, cela peut sembler très peu quant à l’autonomie d’un véhicule électrique, mais cette voiture fait parler d’elle dans le pays car elle ne coûterait que 0.24 centime pour recharger totalement les batteries. Garlapati Rakesh est diplômé de la B Tech (Ecole Polytechnique) de Khammam, et il explique qu’il a développé une voiture au style totalement vintage avec un moteur électrique et des batteries qui ne coûterait que 3 roupies à fabriquer. Un chiffre annoncé par le journal Telangana Today que nous n’avons cependant pas pu vérifier…

La voiture électrique construite par Garlapati Rakesh
Crédit photo : Garlapati Rakesh / Telangana Today

Comment se présente cette voiture ?

Le véhicule électrique propose 4 places assises et s’équipe d’un moteur de 15 kilowatts et de batteries au lithium prismatiques qui ne consommeraient qu’entre 5 et 10 unités d’électricité pour être complètement chargée. Elle disposerait de quatre modes de fonctionnement : éco, normal, rapide, et marche arrière. En mode éco, la voiture peut rouler à une vitesse maximale de 25 km/h, 50 km/h en mode rapide, et elle peut atteindre la vitesse maximale de 80 km/h, au détriment de l’autonomie évidemment. La gestion des batteries est couplée à un smartphone via le Bluetooth, cela permet de fournir l’état complet de la batterie en temps réel : niveau de charge, durée de vie, etc. L’application explique aussi la marche à suivre en cas d’erreur du conducteur. L’ingénieur explique que les pièces utilisées pour sa petite voiture électrique sont achetées auprès de fabricants certifiés et que le véhicule a été testé et approuvé par le Centre international de technologie automobile (ICAT).

Une probable commercialisation ?

Rakesh explique qu’il lui a fallu seulement un mois pour imaginer et fabriquer son petit prototype… Il a récemment eu l’honneur de présenter son invention au ministre des Transports Indien qui l’a semble-t-il apprécié. Garlapati Rakesh souhaiterait désormais créer une start-up pour convertir des véhicules thermiques en véhicules électriques, mais également fabriquer ses petites voitures. Il a d’ailleurs reçu le soutien du gouvernement indien pour lancer son projet. L’homme avait déjà conçu en 2019 un vélo électrique qui disposait d’une batterie chargée en continu grâce à une dynamo montée sur le vélo… Il avait déjà reçu l’aval du gouvernement, mais son invention n’avait pas été commercialisée. On lui souhaite donc un peu plus de succès avec sa petite voiture, qui ressemble quand même étrangement à un jouet pour enfant ! Les ingénieurs indiens sont les champions des inventions qui ne coûtent pas grand-chose, souvenez-vous de la Tata House Nano, cette tiny house à moins de 500€Garlapati Rakesh avait également dévoilé une moto électrique en septembre 2021 (vidéo ci dessous).

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Telanganatoday.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page