Auto / Moto

Un indien 67 ans se fabrique (seul) une petite voiture électrique à cause de l’augmentation du prix du carburant

Pour faire face à la hausse des carburants et protéger l'environnement, un homme de 67 ans invente, seul dans son coin, une mini voiture électrique à moins de 5000€ !

L’augmentation des prix du carburant est mondiale ! Qu’elle soit due à la situation en Ukraine, ou à la crise sanitaire que nous venons de traverser, le constat est le même partout : le carburant devient presqu’un luxe pour la plupart d’entre nous… Le litre de gasoil a allègrement dépassé les 2€ en mars dernier et certains essaient de trouver des alternatives au carburant. C’est le cas d’Antony John, un Indien de 67 ans, confronté à la hausse des prix… Il a inventé une petite voiture électrique unique au monde pour tenter de faire face à cette augmentation du cout du carburant, mais également pour réduire les impacts environnementaux de la combustion de combustibles fossiles. Présentation de son étonnant engin !

Qui est Antony John ?

L’homme de 67 ans est consultant de profession, et défenseur de l’environnement. Mais il n’est pas du genre à rester derrière un bureau, il préfère agir et proposer des idées en faveur de la planète ! Il est déjà l’inventeur d’un système de bio-compostage innovant, ou encore d’un jardin vertical hydroponique… Ecologiste dans l’âme, il a eu son premier scooter électrique à l’âge de 16 ans. A 67 ans, il vient de construire sa propre voiture électrique avec cette explication : « Je vieillis. Je voulais donc un véhicule qui me protègerait du soleil et de la pluie. Idéalement, il devait être pour une personne et électrique » Pour créer sa petite voiture électrique, il s’inspire d’un modèle de voiture française qu’il a découvert en ligne ! Il élabore alors un plan et partage son idée avec un ouvrier d’un atelier de carrosserie automobile près de chez lui, qui accepte de fabriquer son prototype. Pour la mécanique, il s’inspire de la voiture la moins chère au monde, la Tata, qui n’est d’ailleurs plus en vente après quelques problèmes de fiabilité…

Une voiture électrique rose
Crédit photo : Antony John

Une voiture électrique rose bonbon

Même si le rose est une couleur attribuée aux femmes, Antony ne s’est pas privé pour sa petite voiture électrique que l’on dirait sortie d’un dessin animé !  Au niveau de la motorisation, n’imaginez pas non plus jouer les Fangio sur un circuit automobile. Son concepteur annonce une autonomie de 60 kilomètres. Il explique avoir dû changer ses plans, car au départ il avait utilisé une batterie de 20 AH pour un poids de 150 kilos, ce qui ne lui donnait que 12 kilomètres d’autonomie. Insuffisant pour lui, il avait besoin d’un minimum de 15 kilomètres ! Il a finalement opté pour une batterie Lithium Ferro Phosphate de 52 AH. En choisissant ce modèle, il a poussé son autonomie à 60 kilomètres et utilisé une batterie qui protégerait son véhicule d’un éventuel incendie contrairement, à sa batterie précédente.  Le petite voiture rose à donc une batterie, un moteur, un frein et un accélérateur… Ni plus ni moins ! Et elle pourrait grimper à 25 km/h sans aucun problème !

À LIRE AUSSI :
Voiture électrique : une batterie innovante sans métaux rares "capable de stocker 10 fois plus d’énergie"

Combien coûterait-elle ?

L’inventeur a été vivement critiqué pour l’éventuel manque de fiabilité de sa petite voiture… Mais il explique qu’il a dépensé des milliers de roupies, pour justement la rendre fiable et solide ! Selon la Central Motor Vehicle Rule 2005, un véhicule électrique d’une vitesse maximale de 25 km/h est considéré comme un vélo et est exempté de toutes les formalités d’immatriculation et de la taxe de circulation. Et il affirme donc que sa voiture baptisée Pulkoodu est aussi sûre, voire plus qu’un vélo électrique. Il espère bien qu’elle pourra être commercialisée un jour… Si tel était le cas, elle serait alors vendue un peu moins de 5000€ (4844€), un prix mini, bien inférieur à certains vélos électriques. Une histoire qui nous rappelle celle d’un jeune Ghanéen, qui fabrique des motos électriques avec des batteries d’ordinateurs recyclées…

Source
Newindianexpress.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page