Bons Plans

Est-ce que le sèche-serviette électrique consomme beaucoup d’énergie ?

Réduisez votre empreinte énergétique sans sacrifier votre confort : adoptez le sèche-serviette électrique pour une salle de bain chaleureuse et économe en énergie !

Le constat est sans appel : nous devons absolument limiter notre consommation électrique, au regard des dernières augmentations subies. La température recommandée pour un logement est de 19 °C dans les pièces à vivre. Cependant, pour la salle de bain, l’ADEME recommande une température de 22 °C lorsqu’elle est utilisée, et de 17 °C lorsqu’elle ne l’est pas. Et, effectivement, nous avons tendance à pousser le chauffage à fond avant de passer sous la douche ! Cela nécessite donc de « jouer » avec le radiateur de la salle de bain, et de ce fait de consommer plus d’électricité. Saviez-vous qu’en remplaçant votre convecteur par un sèche-serviette électrique, vous pourriez faire des économies ? Et, justement, le sèche-serviette Cecotec* est actuellement en promotion au prix de 80,99 €** au lieu de 104,90 € (-23 %). On vous explique pourquoi il peut être intéressant de l’installer dans votre salle de bain.

Comment faire des économies d’électricité grâce à un sèche-serviette ?

Dans de nombreuses habitations, la salle de bain est souvent la pièce la moins isolée, notamment dans les maisons anciennes. Prendre une douche au petit matin relève parfois du défi pour se dénuder par un froid de canard. Et, dans les salles de bains, ce sont fréquemment des convecteurs électriques puissants et avec une mise en chauffe rapide, qui sont installés. Ces derniers sont très gourmands en électricité et sont à bannir de la salle de bain. Le sèche-serviette électrique peut donc vous permettre de réaliser des économies s’il vient remplacer le convecteur électrique. De plus, il aura double fonction : chauffer votre salle de bain, et bien sûr sécher vos serviettes. Ce qui peut ne pas être une mince affaire dans une salle de bain froide.

Est-ce que le Sèche-serviette consomme beaucoup d'électricité ?
Est-ce que le Sèche-serviette consomme beaucoup d’électricité ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment utiliser un sèche-serviette électrique de manière économique ?

Pour ne pas consommer trop d’électricité avec un sèche-serviette électrique, il est conseillé de la maintenir allumé en permanence, même à une puissance basse pendant l’hiver, afin d’éviter une surconsommation au moment de chaque allumage quotidien. De plus, le sèche-serviette doit venir remplacer et non compléter un chauffage d’appoint. Lors du choix de votre sèche-serviette, assurez-vous qu’il a une puissance adéquate pour chauffer efficacement la salle de bain en fonction de sa taille. Enfin, évitez d’utiliser la fonction turbo, qui est souvent la plus énergivore lorsqu’elle est disponible sur un modèle donné. Par exemple, un sèche-serviette de 500 W conviendra pour une salle de bain de 8 m² environ. La taille moyenne d’une salle de bain étant de 6 m², il est donc inutile d’acquérir un sèche-serviette trop puissant.

Le sèche-serviette Readywarm 9000 500 watts Cecotec

Ce sèche-serviettes électrique de 500 W pour un séchage rapide et une chauffe efficace de la salle de bain convient pour une surface de 8 m² au maximum. Il est équipé d’un écran LED SmartTemp affichant la température ambiante. De plus, il dispose d’une fonction FlashDrive qui permet un séchage efficace des serviettes et les préchauffe jusqu’à deux heures avant utilisation, avec arrêt automatique intégré. Enfin, il se dote des systèmes Overprotect et auto-off pour prévenir la surchauffe en détectant et bloquant automatiquement l’appareil en cas de température excessive.

PromoMeilleure Vente n° 1
Cecotec Sèche-Serviettes électrique ReadyWarm 9000 Twin Towel Black 500 W, Affichage LED et minuterie 2h (Nègre)
  • Porte-serviettes électrique de 500 W pour sécher les serviettes et chauffer la salle de bain de manière rapide et efficace.

Possédez-vous déjà un sèche-serviette électrique ? Et, pensez-vous moins consommer depuis son installation ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

**Le prix a été relevé le 5 février 2024, il est susceptible d’être modifié par le site vendeur.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

3 commentaires

  1. Vous n’avez pas répondu à la question du titre de votre article .
    Le sèche serviette le plus pertinent est celui qui, au-delà de la chauffe de maintien à une température agréable, disons de 19 ou 20 degrés, possède une ventilation permettant de monter à 22 degrés pour donner le confort dans la nudité. Prétendre passer de 17 à 22 degrés comme le préconise l’Ademe, avec un simple sèche serviette sans soufflant est une utopie, à moins d’anticiper de 2 heures votre douche.

  2. Si la salle de bain est à 16 ou 17°C quand elle n’est pas utilisée et qu’on veut avoir 22°C lors de l’utilisation, il faudra grandement anticiper pour chauffer tout le mobilier et l’air malgré l’extraction de la vmc et les serviettes faisant isolant sur le chauffage. Alors que l’usage d’un soufflant 5mn avant l’utilisation va réchauffer rapidement l’air et la vmc attirant l’air des pièces sèches permettra de sécher les serviettes. Au final la consommation étant égale au temps d’utilisation en heure x la puissance moyenne sera moindre dans le deuxième cas et sans la contrainte d’antissipation.

  3. J’avais un sèche serviette de 1000w allumé en permanence comme dans l’article, faible puissance et boost avant de prendre la douche. Ça chauffe que dalle. J’ai remplacé par un petit soufflant céramique de 1700w, en une heure, il fait 24, je prends ma douche et je l’éteint. La température ambiante sèche ma serviette, l’humidité se barre par la VMC et j’ai fait des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page