Bons Plans

On vous dit tout sur les aides à l’achat de vélos électriques, région par région !

En plus du "bonus vélo" national, il existe des aides données par les régions, métropoles ou ville... Renseignez-vous avant d'acheter votre futur vélo !

Acheter un vélo électrique c’est très tendance, et il se pourrait bien que cette année, ce soit le cadeau à mettre sous les sapins de Noël ! Il existe de nombreuses aides à l’achat d’un vélo électrique, n’oublions pas que la Transition Energétique est l’une de promesses phares de nos politiques !

L’Etat a donc mis en place une aide nationale pour aider à cet achat, mais les régions offrent aussi un coup de pouce à leurs habitants. La plupart des aides régionales étant cumulables avec les aides nationales, cela peut vous faire faire de belles économies.

L’Aide Nationale :

L’aide appelée Bonus Vélo comporte quelques conditions pour pouvoir en bénéficier.

L’acheteur doit :

  • Être majeur, domicilié en France, avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 €, avoir bénéficié d’une aide ayant le même objet, attribuée par la collectivité territoriale ou le groupement de collectivités territoriales.

Le vélo acheté doit :

Être neuf, sans batterie au plomb, avoir un cycle de pédalage assisté, ne pas dépasser les 25 km/h, ne pas être revendu dans l’année qui suit l’acquisition. Le bonus vélo ne peut être demandé qu’une seule fois. Le montant de l’aide nationale ne peut excéder le montant de l’aide régionale et ne peut dépasser 200€ Pour faire la demande du bonus vélo, il faut se rendre sur le site Agence de Service et de Paiements, rubrique Bonus Vélo.

En région Auvergne Rhône-Alpes :

La métropole de Lyon qui comprend 59 communes propose une aide maximum de 500€ jusqu’au 31 décembre 2020. Cependant l’aide ne peut dépasser 50% du prix d’achat du vélo. Elle est cumulable avec le Bonus Vélo de l’Etat.

Retrouvez les conditions pour bénéficier de cette aide sur le site Grand Lyon.

D’autres communes ou agglomérations proposent des aides :

La région Bourgogne Franche Comté :

Pour le moment aucune aide régionale à proprement parlé existe dans cette région. Les initiatives viennent des municipalités.

  • Le Creusot (71) propose une aide de 50% du prix d’achat dans la limite de 300€
  • Nevers (58) propose une aide jusqu’à 30% du prix d’achat dans la limite de 200€ pour un vélo dont le prix d’achat est inférieur ou égal à 1650€
  • Daix (21) propose jusqu’à 400€ d’aide.

La région Bretagne :

Deux aides sont proposées en complément du bonus vélo en région Bretagne :

  • Agglomération Bretagne Porte de Loire (20 communes) offre 100€ cumulables avec l’aide de l’Etat.
  • Agglomération de Vannes (34 communes) propose une aide d’un montant de 25% du prix d’achat en fonction du quotient familial.

La Région Centre Val de Loire :

Deux métropoles proposent des aides à l’achat de vélos électriques.

  • Orléans qui propose une aide d’un maximum de 300€ sous forme de chèque à échanger auprès d’un revendeur de la ville. L’aide est soumise au quotient familial.
  • Blois (Agglopolys) aide les habitants dans la limite de 400€ mais pas plus de 25% du prix d’achat. L’aide se fait sur présentation d’un devis et non d’une facture !

Renseignez-vous auprès de votre mairie, certaines proposent également des aides à l’achat de vélos électriques.

La région Corse :

Une seule aide qui englobe les deux départements (2A et 2B). La subvention est plafonnée à 500€ mais le prix d’achat ne doit pas dépasser 2000€. Comme dans toutes les régions, il existe des conditions à respecter comme celle de résider en Corse par exemple.

On vous dit tout sur les aides à l'achat de vélos électriques, région par région !
Crédit photo : Shutterstock / Ace Parks

La région Grand Est :

  • Colmar propose jusqu’à 200€ pour une première demande et 100€ pour les suivantes.
  • Epinal offre une prime de 20% du prix d’achat au maximum de 200€ pour un vélo électrique ou 300€ pour un vélo cargo.
  • Epernay offre 150€
  • Pays de Sainte Odile aide à hauteur de 120€

La région Hauts-De-France :

Aucune aide n’est encore proposée par la métropole de Lille. Dans cette région, seul le département de la Somme (80) propose une aide plafonnée à 400€ (25% du prix d’achat).

Certaines villes comme Arras, Marcq-en-Barœul, Clermont-de-l’Oise, ou encore  Wasquehal proposent différentes aides toujours bonnes à prendre.

La région Île-de-France :

C’est probablement la région qui offre le plus d’aides à la mobilité électrique.

À LIRE AUSSI :  Nous avons testé Le vélo électrique Eleglide M1 Plus (VTT) (+ code de réduction)

L’aide régionale propose :

  • 50% maximum du prix d’achat pour un vélo électrique ou d’un vélo pliant avec ou sans assistance électrique ou encore vélo cargo non électrique dans la limite de 500€
  • 50% maximum du prix d’achat pour un vélo cargo électrique dans la limite de 600€
  • 50% maximum du prix d’achat pour un vélo adapté neuf dans la limite de 1200€

La ville de Paris propose une aide fixée à 33% du prix d’achat dans la limite de 400€. Elle est cumulable avec l’aide de la région mais reste plafonnée à 500€.

  • Nanterre propose une aide allant jusqu’à 400€
  • Fontenay-Sous-Bois indexe sa prime sur le quotient familial, elle varie donc de 80 à 400€ avec une prime par foyer.
  • L’Agglomération Grand Paris Seine Ouest offre une aide de 200€
  • Bougival (78), Bures-Sur-Yvette (91) ou Rueil-Malmaison (92) proposent également des aides sur leurs sites respectifs.

La région Normandie :

Caen et Rouen sont les deux villes à offrir une aide à l’achat de Véhicule à Assistance Electrique.

  • Caen participe à hauteur de 250€ maximum correspondant à 25% du prix d’achat du vélo électrique.
  • Rouen propose une aide réservée aux 2000 premières demandes correspondant à 30% du montant de l’achat dans la limite de 300€

La région Nouvelle Aquitaine :

Bordeaux, Poitiers, Pays Basque sont les endroits de la Nouvelle Aquitaine qui aident à l’achat de vélos électriques.

  • Bordeaux Métropole propose une petite prime de 100€ à ses administrés, le bonus étant réservé à ceux dont le quotient familial est inférieur à 2200€.
  • Communauté du Haut Poitou (31 communes) donne une prime de 200€ maximum (et 25% du prix d’achat)
  • Communauté Pays Basque (158 communes) propose une prime de 150 à 500€ en fonction de votre quotient familial.
  • Arcachon met en place une prime de 200€

La région Occitanie :

Une aide régionale cumulable avec l’aide de l’Etat est disponible dans cette région. Elle est de 200€. Retrouvez les conditions pour en bénéficier ici.

  • Le département de l’Hérault propose un chèque de 250€ pour l’achat de vélos électriques pour les acheteurs au revenu modeste (inférieur à 27086€).
  • Toulouse Métropole offre une prime allant jusqu’à 600€ (particulier) ou 1000€ (professionnel). La prime est plafonnée en fonction des revenus (35052 €)
  • Montpellier propose 500€ d’aide dans la limite de 50% du prix d’achat du vélo jusqu’au 31 août 2021.

La région Pays de la Loire :

La Loire à Vélo, c’est tellement chouette ! Pourtant, la ville de Nantes qui proposait une aide de 200€ maximum ne sait pas encore si elle sera renouvelée en 2021. Elle est toujours valable jusqu’au 31 décembre 2020. Angers ne sait pas encore non plus si l’aide sera reconduite en 2021, elle propose jusqu’à la fin de l’année, une prime de 200€ (25% du prix d’achat) pour un vélo électrique ou 400€ pour un vélo cargo.

La région Provence Alpes Côte d’Azur :

Dans les départements et territoires d’Outre-Mer :

  • Papeete en Polynésie Française propose une prime à hauteur de 70% du prix d’achat du vélo mais elle ne peut excéder 250€
  • La Nouvelle Calédonie offre l’équivalent de 420€ (50 000 francs pacifiques)

Cette liste n’est pas exhaustive, il existe probablement d’autres aides dans certaines villes de France, n’hésitez pas à vous renseigner avant d’acquérir un vélo électrique. Des aides existent peut-être et ce serait dommage de ne pas en profiter.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page