Environnement

Élévation du niveau de la mer, jusqu’où peut-il s’élever ?

Les scientifiques qui étudient la montée des eaux et la fonte de l'Antarctique sont pessimistes... Si le niveau continue de monter ainsi, de nombreuses mégalopoles pourraient disparaître des radars !

Vous avez l’habitude de prendre vos vacances au même endroit chaque année ? Vous avez peut-être remarqué que les plages se font de plus en plus étroites à marée haute notamment. La montée des océans et l’érosion ont déjà obligé la municipalité de Soulac Sur Mer (33) a évacué les habitants d’un immeuble en front de mer.

Construit dans les années 60 à 300 m de la mer, il n’est plus qu’à 20 m aujourd’hui… Les chercheurs semblent très pessimistes quant à la montée du niveau des océans. Selon eux, les océans pourraient augmenter d’un mètre dans les 80 prochaines années.

À LIRE AUSSI :
Des Australiens travaillent sur un nouveau procédé innovant pour retransformer le CO2 en charbon

La montée des eaux est un phénomène inéluctable mais imprévisible. En effet, le réchauffement climatique constaté depuis quelques années engrange la fonte de l’Antarctique. Mais les chercheurs ne peuvent pas prévoir le rythme de fonte de la banquise… Toujours est-il que le constat est là !

Le réchauffement climatique en cause mais pas seulement !

Au regard de notre quotidien, dix centimètres de plus peuvent paraître dérisoires. Pourtant à l’échelle des océans, ces dix centimètres peuvent provoquer des problèmes d’érosion ou de pollution des nappes phréatiques au sel. Alors imaginez un mètre de plus en 2100 et potentiellement quinze mètres de plus en l’an 2500 !!! C’est ce qu’imaginent les chercheurs en se basant sur les données de fonte actuelles. Un ou deux degrés de plus au thermomètre pourraient faire monter le niveau des mers de 3 ou 4 mètres !

Photo de Glenn R. Specht-grs photo / Shutterstock
Élévation du niveau de la mer, jusqu'où peut-il s'élever ?
Élévation du niveau de la mer, jusqu’où peut-il s’élever ?

Outre le réchauffement climatique, il existe un deuxième facteur de risque de la montée des océans : Le Gulf Stream. Si ce courant venait à faiblir, les eaux de la côte Est des Etats-Unis augmenteraient encore. En 2018, une étude indiquait que les vagues hivernales au large de l’Ecosse avaient augmenté de 70 cm… Pour information, un creux de vague de 1 m engrange une hausse sur la côte de 10 à 20 cm environ.

Dans les siècles à venir, les eaux continueront de monter. Alors, d’énormes mégalopoles comme Bombay ou Shangaï pourraient être rayées de la Terre ! Inquiétant !

Via
science-et-vie.com
Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.
Bouton retour en haut de la page