Environnement

FLOW, le petit capteur de poche qui indique la pollution de l’air en temps réel

Nous ne vous apprendrons rien en écrivant que la pollution de l'air n'est pas une sinécure ! Mais il existe un petit appareil de poche qui mesure les taux de pollution en temps réel ! Bien utile pour se protéger !

A Paris comme ailleurs, les alertes pollution se multiplient ! Réduire sa vitesse automobile, ne pas allumer de feux de cheminée, porter un masque sont devenus habituels. En Île de France, ce sont deux millions de franciliens qui utilisent leurs voitures pour aller travailler…

Et des millions de personnes qui empruntent les transports en commun pour rejoindre Paris ! Pour mesurer le taux de pollution de l’air que nous respirons, nous avons déniché un petit appareil mis au point par une start-up française : le Flow conçu par PlumeLabs. Il tient dans la poche et va mesurer toutes les minutes quatre polluants aériens… Surprenant !

FLOW c’est quoi ?

Flow mesure les particules fines PM10 et PM2.5, les composés organiques volatiles et le dioxyde d’azote (NO2). En pressant un simple bouton, on sait en quelques secondes si l’air est pollué ou plutôt sain… S’il s’affiche vert, tout va bien. Si la couleur orange ou rouge s’affiche, la pollution est déjà bien présente. Et enfin, si le violet apparaît, l’air se veut irrespirable ! Connecté en Bluetooth, vous pouvez suivre l’évolution de la pollution en temps réel !

La Pollution Parisienne :

Si l’on en croit les informations du site FranceTv Info, après un test d’une semaine, le verdict est sans appel ! Paris est pollué… Nous n’en doutions pas une seconde ! En revanche, nous apprenons grâce à FLOW, que la pollution est plus importante dans le métro que sur le périphérique parisien !

À LIRE AUSSI :
Pollution plastique : la brise marine serait peut-être chargée de microplastique

Alors que les voitures disposent pour la plupart de pots catalytiques, les métros, eux, n’ont pas encore le Tamic qui absorbe les poussières de frein… Et c’est par là que les taux de PM10 explosent : 235 µg/m3 quand l’OMS en recommande 50 µg/m3 ou la Ville de Paris 80 µg/m3 !

D’autres tests ont été réalisés et ce qu’il en ressort c’est que la couleur n’apparaît pas souvent… Y compris dans les appartements où les meubles sont bardés de colles et vernis qui excitent le FLOW !

Le FLOW peut sembler un gadget, mais finalement, il nous fait prendre conscience de taux réels que nous subissons. Même si nous ne pouvons pas arrêter de respirer, cela peut nous encourager à porter un masque, à changer d’itinéraire… Bref il nous aide à mieux respirer !

Flow, le Capteur Personnel de Pollution de l'Air par Plume Labs - Mobile, Connexion Bluetooth, mesure les PM2.5 / PM10 / NO2 / COV en Intérieur et en Extérieur
  • Flow et son application mobile vous permettent de comprendre ce qu'il y a dans l'air que vous respirez et développer les bons réflexes pour minimiser votre exposition à la pollution.

Via
francetvinfo.fr
Source
plumelabs.com
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer