Environnement

Inde : les tortues de mer réinvestissent les plages et c’est magnifique !

Alors que les humains sont confinés, les animaux reprennent leurs droits originels ! 60 millions de bébés tortues pourraient voir le jour en Inde dans quelques semaines... Merci l'épidémie pour ces tortues menacées !

L’Inde compte 1.3 milliards d’habitants, tous confinés à l’heure actuelle ! Comme dans tous les pays du monde, l’économie est arrêtée, la pollution aussi et la Nature reprend peu à peu ses droits. En Inde, ce sont les tortues qui peuvent désormais marcher tranquillement sur les plages de l’Etat d’Odisha dans l’est de l’Inde !

Mais surtout, elles peuvent pondre en toute tranquillité, ce qui n’est pas le cas habituellement. Résultat : elles auraient pondu près de 60 millions d’œufs ! Les tortues souvent menacées voient certainement là une superbe opportunité d’assurer la pérennité de leur espèce… Surpopulation « tortuesque » à venir ou juste retour à la normale ?

Habituellement, les tortues de mer sont vulnérables. Menacées par la pollution des océans, elles absorbent bien trop souvent des plastiques qui les tuent ! Alors que l’année dernière, aucune n’avait pondu sur la plage de Rushikulya, cette année, elles sont des milliers à avoir fait le déplacement. Probablement ravies de jouir de cet espace inespéré !

Et le mieux dans tout ça, c’est qu’avec le confinement, les touristes ne viennent pas non plus faire le « cliché du siècle ». Les braconniers aussi sont confinés et les tortues ne vont pas s’en plaindre ! La plage de Gahirmatha sert aussi d’aire d’accueil pour les tortues de mer cette année. Les associations animales veillent à ce qu’elles ne soient pas dérangées. Si tous les oeufs parviennent à maturité, la terre devrait se repeupler de millions de bébés tortues… Une belle nouvelle pour ces animaux magnifiques, des rescapés du coronavirus en quelques sortes !

https://www.instagram.com/p/B-HvF7pl6qK/?utm_source=ig_embed

Cette épidémie ouvre des perspectives aux animaux, c’est un fait mais peut-être devrions nous prendre conscience du peu de place qu’ils ont quand nous, humains, vivons notre vie ! A méditer pour l’après peut-être ?

https://www.instagram.com/p/B-CTtbNlDcL/?utm_source=ig_embed

Photo d’illustration De EKTA CHAURASIA / Shutterstock

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page