Environnement

Montée des eaux : des chercheurs de l’université de Caen dévoilent une terrifiante simulation en réalité virtuelle

Une équipe de chercheurs à récemment mis au point une technique d'imagerie sur la montée des eaux afin d'informer les populations du littoral, et ces images sont assez impressionnantes. De quoi peut être faire bouger les choses !

Le phénomène de la montée des eaux devient un problème inévitable auquel est confronté la population mondiale. De plus en plus de scientifiques s’inquiètent du sort de la planète si l’eau continue de monter, et plusieurs villes du littoral seraient en première ligne face à l’augmentation du niveau de la mer; certains territoires pourraient même se retrouver complétement sous les eaux !

Afin d’avertir la population des villes concernées, une équipe de chercheurs de l’université de Caen présente la montée des eaux en image, qui informent notamment la population des risques du réchauffement climatique.

De grands moyens

La simulation mis en place par les scientifiques se déroule sous la forme de petites vidéos: chaque ville concernée a le droit à une session de trente minutes de simulation. Parmi ces villes, nous retrouvons notamment Etretat ou encore Quiberville qui se situent en Seine-Maritime.

Afin de mettre au point ces court-métrages, les chercheurs ont effectué des recherches historiques grâce aux archives ou à des témoignages. Ce projet de simulation vidéo est financé par la région Normandie ainsi que la Fondation de France. Il a nécessité un grand investissement: rien que la salle où peuvent êtres visionnées les vidéos a coûté 3 millions d’euros. En plus du coût, ce projet a demandé beaucoup de temps aux chercheurs. En effet, il faut compter environ quatre mois de travail afin de mettre au point l’une de ces vidéos de simulation.

Le principal objectif est la sensibilisation des élus du littoral au futur de leurs villes. Selon les chercheurs, les simples cartes qui leur sont présentées ne suffisaient pas à les faire réagir.

À LIRE AUSSI :
L'élévation des océans pourrait atteindre un niveau dramatique dans moins de 10 ans

Des simulations impressionnantes

Certains élus d’Etretat ont pu assister à une de ces simulations: lors d’un déplacement sur le terrain le 26 novembre, cinq élus de la commune ont pu en effet vivre l’expérience. Stéphane Costa et Sophie Madeleine, scientifiques, les ont donc munis d’un casque, et installés devant un ordinateur. Et les retours sont unanimes: le spectacle ne laisse pas indifférent.

Selon Clarisse Coufourier, conseillère municipale, « Voir cette vidéo, cela rend les choses concrètes ». Le premier adjoint au maire, Bernard Le Damany, estime quant à lui que ces simulations sont « à diffuser au grand public et à nos administrés ». Le nouveau maire André Baillard, lui aussi, semble avoir été touché. Il explique que “C’est assez impressionnant. En tant qu’élu, il faut réagir, mais dans quel sens ?

Ce déplacement sur le terrain fut également l’occasion d’évoquer de possibles solutions à mettre en œuvre pour la ville d’Etretat, et Stéphane Costa serait du même avis que l’Etat: opter pour des solutions souples pouvant aller jusqu’à la relocalisation des activités serait la meilleure solution. Le scientifique explique notamment aux élus que “Lutter contre la nature en mettant des digues, c’est peut-être illusoire et cela coûte cher. Il y a des endroits où on peut mettre des ouvrages de défense, mais ces ouvrages, il faut les mettre avec une logique claire, celle de se donner du temps pour organiser le littoral pour 2100“.

Source
francetvinfo.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page