Environnement

Papier toilette : 3 alternatives écologiques, hygiéniques et économiques

Le papier toilette représente une bonne partie de nos déchets quotidiens. De plus, son évacuation utilise de nombreux litres d'eau potable. Pourtant, de nombreuses alternatives existent pour s'en passer. Et voici 3 d'entre elles !

Un Européen consomme en moyenne 13 kilos de papier toilette par année. Ces 13 kilos équivalent à 120 rouleaux, pour un total de 8,5 milliards d’euros par an dépensés dans cet élément qui semble indispensable. Le seul moyen d’évacué le papier toilette, qui provient en majorité de nos forêts, c’est en tirant la chasse d’eau et en consommant des litres d’eau potable. Il est donc une véritable problématique écologique. De plus en plus de foyers n’hésitent pas à trouver des alternatives afin de préserver notre planète, qui seraient d’une part plus hygiéniques mais également plus écologiques et économiques. On vous en présente 3 !

Le papier toilette lavable

Les amateurs du zéro déchet connaissent évidemment cette alternative. Le papier toilette lavable est similaire au papier que nous connaissons. Seule différence : il est fabriqué en tissu lavable. Qui dit lavable dit réutilisable ! Plus besoin de jeter votre papier après utilisation, il vous suffit de la laver et il est prêt pour une nouvelle utilisation. Cette alternative est certes moins pratique mais promet une économie considérable. De plus, elle n’a aucun impact sur l’environnement et contribue à la réduction des déchets. Pour ce qui est de son prix, il vous faudra compter environ 20€ pour un rouleau de papier toilette lavable. Sachez qu’il est également possible de le fabriquer soi-même.

Les toilettes japonaises

Une des alternatives les plus connues à l’utilisation du papier toilette, ce sont les toilettes japonaises. Le concept est simple, un petit jet d’eau vient directement nettoyer vos parties intimes après votre passage aux toilettes. Ce qui fait tout simplement disparaitre votre budget papier toilette puisque vous n’en n’avez plus besoin. De plus, le rinçage est naturel, hygiénique et n’agresse pas votre peau. Et il est également possible de bénéficier d’un programme de séchage ! Lorsqu’il est activé, un léger souffle d’air chaud se met en route afin de sécher vos parties intimes. En ce qui concerne le prix, les toilettes japonaises se vendent en moyenne à un prix d’environ 500€, mais cela varie en fonction du modèle que vous choisissez.

Le gant de toilette

Tout comme le papier de toilette lavable, le gant de toilette est un moyen efficace de réduire les déchets. Bien que cela ne soit pas vraiment pratique et agréable, le gant de toilette reste néanmoins une alternative au papier toilette classique. Plus besoin d’utiliser des tonnes de papier, il vous suffit de laver votre gant de toilette après chaque utilisation. Pour ce qui est du prix, un gant de toilette ne vous coûtera pas bien cher. Entre 1€ et 5€ en moyenne. L’avantage est que les gants de toilette sont disponibles dans n’importe quelle grande surface !

Le gant de toilette
Le gant de toilette. Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / michaelheim

Le BOKU (bonus)

Cette alternative au papier toilette est sûrement celle que l’on connait le moins. Pourtant, cette invention a été développée en France. Vous l’aurez compris, le BOKU permet de nettoyer nos parties intimes à l’aide d’un dispositif ingénieux. Il vous suffit de visser un accessoire sur la cuvette de vos toilettes puis de le relier à votre système hydraulique. Cette action prend moins de 10 minutes et vous promet des fesses toutes propres ! Pour le prix, le BOKU est disponible en précommande à 89€ au lieu de 119€. Il ne vous reste plus qu’a essayer, on est sûrs que vous approuverez !

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Un commentaire

  1. J’en suis toujours au papier toilette,
    MAIS
    au WC sec.
    Pas d’eau pour évacuer,
    Pas d’eau pour rincer ou laver,
    De l’eau de pluie pour les mains après y être allé, de même que pour nettoyer le seau.
    Et du super compost pour mon jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page