Environnement

Une voiture électrique pollue beaucoup moins qu’un véhicule thermique, sauf pendant sa fabrication

La voiture électrique est mise en avant par le gouvernement français !!! Supers primes annoncées, geste pour l'environnement... Pourtant certaines études démontrent que le côté écologique de ces voitures n'est pas si évident !

Depuis le déconfinement, le gouvernement français mise tout sur les voitures électriques… Énormes primes à la conversion, aides en tous genres et matraquage publicitaire, la voiture électrique s’annonce comme le véhicule du futur… Elle nous est vendue comme écologique, économique et tous les constructeurs se battent pour sortir LA voiture électrique la moins chère et la plus performante…

Oui mais voilà, la voiture électrique n’est pas si verte que cela ! Certes elle ne pollue pas par ses gaz d’échappements comme un moteur thermique ! En revanche, sa construction nécessite des améliorations : elle polluerait plus qu’une autre voiture en termes de fabrication.

À LIRE AUSSI :
eRoadArlanda, la route qui recharge les véhicules électriques circulant dessus

Les anti-électriques avancent souvent le problème des batteries, bien plus polluantes qu’elles n’y paraissent. L’Université des Sciences et des Technologies de Norvège s’était penchée sur le sujet il y a quelques années pour en tirer quelques conclusions étonnantes !

Concrètement si les batteries de voitures électriques ne proviennent pas d’énergies renouvelables, l’impact sur l’environnement est énorme ! Et aujourd’hui, les batteries électriques sont fabriquées à base de lithium, une ressource qui s’épuise… Avec les batteries au lithium, une voiture électrique devient deux fois plus impactante sur l’environnement qu’une voiture à moteur thermique !

L’électricité utilisée impacte aussi l’environnement !

Si l’électricité utilisée pour recharger les batteries provient de panneaux solaires ou d’éolienne, alors elle préserve l’environnement ! Si en revanche vous rechargez votre voiture sur de l’énergie provenant du nucléaire, alors elle pollue quand même !

Pour réaliser de belles économies environnementales, il faudra conserver la voiture électrique pendant environ 200 000 km… Sur 100 000 km l’impact sur le climat par rapport à une voiture thermique est d’environ 10%. Sur 200 000 km il est de 28% environ.

Selon une étude plus récente de l’organisation Transport & Environment de l’Université de Bruxelles, une voiture électrique produit cinq fois moins de C02 puisqu’elle ne rejette pas de gaz d’échappement. Mais en revanche, elle est dotée d’une batterie beaucoup plus lourde. 300 kilos pour une Zoe ou 600 pour une Tesla… Le coût de production de ces batteries multiplie par deux les rejets de C02 (10 tonnes pour une voiture électrique contre 5 pour une voiture thermique). Pas si verte que ça la voiture électrique finalement !

La voiture électrique est donc malgré tout plus écologique sur le long terme ! Mais pour qu’elle ait un réel impact sur l’écologie, il faudrait que les batteries et la manière de produire l’énergie soient revues aussi !

Photo d’illustration Videomatic / Shutterstock

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer