Mobilité / Santé

Coronavirus : Tesla utilise des pièces de voiture pour fabriquer un respirateur artificiel

Tesla rejoint les efforts des grandes entreprises pour pallier au manque d’équipements nécessaires pour soigner les malades du Coronavirus. Le constructeur automobile a développé un respirateur en utilisant des pièces de sa Model 3.

Face à la pénurie de respirateurs artificiels, le constructeur automobile Tesla a décidé d’apporter son aide en fabriquant ses propres respirateurs médicaux. Les ingénieurs de la firme ont dévoilé un prototype de respirateur qu’ils ont construit en utilisant des composants de voiture !

Le 6 avril 2020, Tesla a posté une petite vidéo sur sa chaîne YouTube dans laquelle ses ingénieurs ont présenté un prototype de son fameux respirateur artificiel. Le constructeur auto y explique que pour construire le dispositif, ils ont utilisé un écran tactile, un ordinateur et un système de contrôle qui, à l’origine, sont tous des composants de la Tesla Model 3.

À LIRE AUSSI :
Voitures électriques : bientôt une batterie électrique de 2 millions de kilomètres sur le marché ?

La vidéo présente également une version assemblée de son respirateur, permettant ainsi d’avoir un aperçu de ce à quoi il pourrait ressembler lors de son utilisation à l’hôpital.

Une idée originale

En plus des composants de la Model 3, les ingénieurs de Tesla utilisent également les pièces d’autres modèles de la marque pour construire le respirateur artificiel. Ainsi, le système de suspension de la Model S fait également partie des composants du dispositif. « Nous voulons utiliser des pièces que nous connaissons très bien, dont nous connaissons la fiabilité… et elles sont disponibles en volume. » a déclaré un ingénieur de la marque.

Tous contre le Coronavirus

Tesla n’est pas le seul constructeur automobile à essayer d’apporter son aide pour approvisionner les hôpitaux en dispositifs médicaux de première nécessité pour faire face au COVID-19. D’autres grands noms de l’industrie automobile tels que Ford et General Motors ont aussi décidé de réorienter leurs usines et pièces automobiles pour fabriquer des respirateurs artificiels. C’est aussi le cas de la société d’électroménager Dyson à qui le gouvernement britannique aurait commandé 10 000 respirateurs.

L’idée est bonne mais…

Dans la vidéo, le prototype présenté par les ingénieurs de Tesla parait fonctionnel mais il reste encore beaucoup de travail à faire si l’on en croit ses concepteurs. Aucune information n’a d’ailleurs encore été donnée concernant le prochain déploiement des dispositifs dans les hôpitaux.

À LIRE AUSSI :
Cyberhouse : une maison "bunker" inspirée de la voiture électrique Cybertruck de Tesla

Ainsi, si l’idée est originale et excellente, les établissements de soin devront encore patienter avant de pouvoir profiter de ces « respirateurs Model 3. » Seulement aux Etats-Unis, de nombreux hôpitaux en ont besoin de toute urgence. Tous espèrent que Tesla donne davantage de nouvelles sur son dispositif le plus tôt possible. Quoi qu »il en soit, il va sans dire que les ingénieurs de Tesla sont conscients qu’il s’agit là d’une course contre la mort et la vie de plusieurs personnes sont en jeu.

Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer