Innovation

Courses de voitures volantes : les premiers essais du championnat en vidéo

Le calendrier du premier championnat de voitures volantes, sans pilote à bord, annoncé pour 2022 pourrait être tenu, si l'on en croit les premiers essais concluants.

Remontons un peu dans le temps: dans les 1980, ceux qui étaient adolescents attendaient le passage à l’an 2000 avec impatience. En effet, à l’époque, il se disait que dans les années à venir, les voitures ne rouleraient plus, mais voleraient au-dessus des villes. Mais en 2000, rien de tel ne se passa, les voitures roulaient toujours et nous étions à une vingtaine d’années des voitures volantes.

En février dernier, Alauda Racing, constructeur australien, prévoyait les premières courses de voitures volantes en 2022. Et là, nous pouvons vraiment y croire. En effet, le mois dernier, deux prototypes ont effectué leur toute première course dans les airs.

L’Airspeeder MK3 prêt à voler

Voiture volante ? Pas tout à fait: les véhicules d’Alauda Racing ressemblent plus à des drones qu’à des voitures. Ces ADAV (Aéronefs à Décollage et Atterrissage Verticaux) peuvent voler à 120 km/h et pèsent environ 100 kilos. Les Airspeeder MK3 sont à mi-chemin entre les voitures électriques et les hélicoptères, et ressembles à de gros drones. Mais en moins d’un an, ils sont passés de l’état de croquis à celui de prototype prêt pour la première course officielle.

Une course sans pilote à bord

Pour tester les capacités de leurs engins, Alauda a mis en compétition deux Airspeeder MK3, sans pilote à bord. Cette course est considérée comme la toute première course de dragsters volants électriques au monde. La formule 1 des airs est désormais dans la place, et il faut avouer que le teaser qu’Alauda propose est juste époustouflant ! Cette course est le précurseur d’une série de courses d’Airspeeder, déjà officiellement baptisées Airspeeder EXA Series.

Comment se dérouleront ces évènements ?

Tout d’abord, les pistes de course se trouveront dans des endroits inédits, car les circuits automobiles traditionnels n’accueilleront aucune course du genre. Les circuits du championnat Airspeeder EXA Series devraient se trouver au-dessus d’endroits vides de toute population.

À LIRE AUSSI :
Volocopter dévoile son taxi volant grandeur nature lors d'un vol inaugural

Ainsi, les circuits offshore (au-dessus de l’eau) ou en plein désert sont aujourd’hui privilégiés. A terme, un pilote devrait prendre place dans chaque octocoptère. L’engin se dote de huit hélices, fixées sur des bras, eux-mêmes fixés sur le fuselage en fibre de carbone. Chaque bras dispose d’une paire de rotors, ce qui permet à l’airspeeder d’atteindre une pointe de 200 km/h et de voler jusqu’à 500 mètres d’altitude maximum.

Des performances techniques impressionnantes

Si l’on en croit le descriptif fait par Alauda Racing, l’Airspeeder MK3 serait plus puissant qu’un chasseur F-15 Strike Eagle. Pour atteindre cette poussé impressionnante, l’engin possède une puissance totale de 320 Kw, soit la moitié de ce que peut atteindre la surpuissante Tesla Model S (760 kW).

Et le championnat c’est pour quand ?

Grâce à ces essais plutôt concluants, l’étape suivante sera donc des essais avec pilote à bord. Dans les faits, quatre équipes de deux pilotes devraient s’affronter sur trois courses différentes. Ce qui signifie également que les premières courses officielles pourraient avoir lieu dès 2022. Et c’est exactement ce que nous vous annoncions en février dernier. Après les Formule 1 classiques, puis le championnat de Formule 1 Electrique, on pourra bientôt profiter du championnat AirSpeeder… Les fans de sports automobiles se réjouiront-ils de ce nouveau championnat ? Pas sûr, car ces engins n’ont que le nom de « voitures volantes »; un championnat de drones serait peut-être plus approprié ?

2 Airspeeder MK3
Des performances techniques impressionnantes ! Crédit photo : airspeeder.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page