Innovation

Apicrosne invente une tente de protection très innovante pour protéger les ruches et piéger les frelons asiatiques

Cette tente anti-frelons devrait aider grandement les apiculteurs à protéger leurs abeilles des attaques de cet insecte nuisible. Elle serait relativement simple à installer et efficace.

Introduits par hasard en France, il y a près de vingt ans, les frelons asiatiques envahissent aujourd’hui une grande partie du pays. Ils se propagent également dans d’autres contrées telles que la Suisse, l’Italie, la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, le Portugal, la Grande-Bretagne et les États-Unis. Leur expansion est devenue inquiétante, car cela aura un impact grave sur le secteur de l’apiculture et sur la biodiversité. Cet insecte invasif attaque et détruit les colonies d’abeilles et divers autres insectes pollinisateurs. Face à ce fléau, de plus en plus d’entreprises spécialisées mettent au point des dispositifs capables de piéger, voire d’éliminer les frelons à pattes jaunes. Basée à Crosne, en France, l’entreprise Apicrosne (le piège de marc sur les réseaux sociaux) propose notamment des tentes anti-frelons qui seraient en mesure de capturer ces prédateurs lorsqu’ils attaquent les ouvrières devant les ruches. Comment fonctionne exactement cette nouvelle solution ? Comment l’installer ? Explications.

Les étapes de montage de cette tente anti-frelons light

La pose de cette tente n’est pas difficile. Il suffit à l’apiculteur de suivre les instructions dans la notice fournie ou de se référer à la vidéo de montage. Lors du montage de ce dispositif, il faut d’abord se procurer quatre tuteurs en bambou de 150 cm de long (disponibles en quincaillerie). Puis, il faut insérer l’extrémité de chaque montant dans un gousset à un coin supérieur de la tente et l’autre extrémité dans le gousset à l’opposé (coin inférieur). Cette opération permet de maintenir debout et stable le piège à frelons. Ensuite, l’utilisateur peut mettre en place le tissu maillé noir de 6 mm de diamètre, en le fixant avec des pincettes (fournies).

La tente proposée par Apicrosne.
La tente proposée par Apicrosne. Crédit photo : Apicrosne

Concernant l’installation du dispositif, celui-ci doit être placé contre la façade avant de la ruche d’abeilles. La partie inférieure de sa porte doit être bien alignée au niveau de la planche d’envol des ouvrières. Ensuite, l’apiculteur doit attacher la tente à la ruche à l’aide de l’élastique fourni dans le kit. Enfin, il faut ajouter un système de capture définitive au niveau du toit de la tente anti-frelons. Pour ce faire, il est possible d’utiliser des bouteilles sans appât ou une boîte de capture.

Le mode de fonctionnement de cette solution

La tente d’Apicrosne est un piège à frelons à part entière (non un simple filet de protection). Elle serait capable d’attraper les frelons qui chassent les abeilles devant leur nid. Lorsqu’un prédateur capture une ouvrière, il s’échappe naturellement vers le haut. Il finira ainsi dans le dispositif de capture définitive, c’est-à-dire les bouteilles sans appât. L’entreprise a précisé que les abeilles peuvent sortir librement par l’ouverture située devant la tente. Si quelques abeilles se dirigent vers le haut, ils pourront se libérer facilement en traversant le tissu maillé.

Le dessus de la tente de protection.
Le dessus de la tente de protection. Crédit photo : Apicrosne

Sur son site web, cette société a également délivré quelques conseils d’utilisation de cette solution anti-frelons. Elle recommande, en effet, de retirer tous les pièges à appât du rucher, ainsi que les différents composants pouvant attirer les frelons asiatiques (les ruches vides, les vieilles cires, etc.). Par ailleurs, il est déconseillé de fixer solidement la tente à la ruche afin d’éviter un renversement en cas de vent fort. D’ailleurs, si un vent violent s’annonce, il convient de retirer complètement la tente.

Ce produit est-il efficace ?

Cette vidéo réalisée en Essonne montre la capture de nombreux frelons asiatiques dans les bouteilles sans appât installées au niveau du toit de la tente. Un autre court reportage affiche comment ces prédateurs se sont fait piéger à l’intérieur des tentes installées sur le rucher d’un apiculteur localisé à Trégastel, en région Bretagne. Sur le site internet de l’entreprise, les avis des clients sont, en revanche, partagés. Mais plusieurs d’entre eux donnent quand même de bons retours. Il est important de s’assurer que le montage du dispositif anti-frelons et son installation sur le rucher soient bien effectués pour obtenir d’excellents résultats. Plus d’informations : apicrosne.com. Que pensez-vous de ce nouveau piège à frelons asiatiques ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
apicrosne.comcdn.shopifyyoutube.com

2 commentaires

  1. en plus du piege utilisez les frelons capturés pour empoisonner les nids ,c’est à dire les récuperer avec un filet à papillons et quand ils sont dedans mettre le filet sur un seau de poudre insecticide préparé d’avance (la poudre s’appelle REMANEX) vous pouvez vous la procurer auprés des ruchers école ,desinsectiseur ,pompiers etc. quand le frelon est dans la poudre enlever le filet et laissez le s’envoler ,il retournera à son nid et empoisonnera ses congénères .je fait cela tous les ans et j’arrive à contenir l’invasion et conserver mes ruches

  2. Bonjour
    Cette tente fonctionne 15 jours. Ensuite les frelons rentrent dans la tente et attendent qu une abeille passe. J ai perdu beaucoup d abeille. Je déconseille où alors il faut rechanger pour un autre piège

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page