Innovation

Athana lève 700 000 € pour renforcer le développement de son invention contre les bouffées de chaleur

La start-up française Athana a récolté 700 000 € auprès de plusieurs investisseurs. Cette levée de fonds devrait permettre à Thaddée Caron et à son équipe d’industrialiser leur produit qui atténue les bouffées de chaleur.

Basée à Arras, dans le Pas-de-Calais, Athana est une jeune entreprise française particulièrement ambitieuse. Incubée au sein de l’incubateur Eurasenior, la start-up a été fondée par un jeune entrepreneur répondant au nom de Thaddée Caron. Avec l’aide d’une équipe d’ingénieurs et de designers, celui-ci a créé le boîtier Lya qui consiste en une solution de cryothérapie portable. « L’histoire du projet d’Athana commence quand je voyais ma mère souffrir des symptômes de la ménopause. Migraines, sueurs nocturnes et bouffées de chaleur […] C’était difficile pour elle d’apprécier son quotidien », explique le fondateur sur le site web d’Athana.

Un soulagement rapide

Qualifié par certains de « glaçon électronique », l’appareil peut ainsi être utilisé pour atténuer les effets de la ménopause chez les femmes âgées, mais également pour soulager d’autres types de douleurs pouvant être traitées par cryothérapie. La principale particularité de ce dispositif révolutionnaire réside dans le fait qu’il s’agit d’une solution de cryothérapie compacte, et donc, portable. Il a été conçu pour proposer un soulagement ciblé. Comme les parties les plus thermosensibles du corps sont les poignets, la nuque et le thorax, le design du boîtier Lya a été pensé pour s’adapter à ces zones, le but étant d’offrir un effet immédiat. À noter que l’appareil est déjà en vente sur le site web de l’entreprise.

Il existe plusieurs zones sensibles au froid comme la nuque ou le creux du poignet pour soulager des douleurs.
Il existe plusieurs zones sensibles au froid comme la nuque ou le creux du poignet pour soulager des douleurs.
Crédit photo : Athana

Un projet désormais soutenu par des investisseurs de renom

Le boîtier est doté d’une batterie qui offre jusqu’à deux heures d’autonomie. Il dispose même d’une application dédiée qui permet de régler son fonctionnement et d’obtenir des données sur les bouffées de chaleur ressenties par l’utilisatrice. Puisque le projet peut avoir d’énormes implications dans les domaines de la santé et du bien-être, il s’avère particulièrement prometteur.

D’ailleurs, pour cette raison, Athana n’a pas eu du mal à trouver des bailleurs de fonds pour consolider son développement sur le marché de la cryothérapie portable en Europe et ailleurs dans le monde. En octobre dernier, la start-up a ainsi annoncé avoir levé 700 000 . Un exploit rendu possible par la participation de trois investisseurs importants : BIM Finance, Bpifrance et le programme French Tech.

Il existe une application pour l'utilisation et le suivi d'Athana.
Il existe une application pour l’utilisation et le suivi d’Athana. Crédit photo : Athana

Des objectifs ambitieux

La mise à disposition de ce fonds vise à permettre à Athana d’atteindre de nouveaux sommets. Plusieurs objectifs sont en vue. Une partie de la somme sera notamment utilisée pour booster la capacité de production et pour améliorer la qualité des produits. Cela se fera toujours avec le « Made in France » à l’esprit. La levée de fonds devrait également donner à l’entreprise la possibilité d’internationaliser ses ventes, avec l’Europe et le continent nord-américain comme cibles principales. Enfin, Athana ambitionne de devenir un acteur clé sur le marché régional de l’emploi en recrutant massivement de nouveaux talents. Plus d’infos : athana.fr. Que pensez-vous de cette innovation ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
capgeris.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Un commentaire

  1. Ce serait un grand soulagement. J’ai 76 ans et je souffre depuis l’âge de 47 ans de bouffées de chaleur qui empoisonnent ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page