AnnoncesInnovation

Bee Brick : d’étonnantes briques de construction “à trous” pour accueillir les abeilles

Désormais, toute construction à Brighton et Hove devra comporter des briques spéciales abeilles solitaires. Mais cette innovation ne reçoit pas l'aval de tous les spécialistes.

Dans quelques semaines reviendra le printemps, les premiers bourgeons, les premières fleurs. Et les abeilles ! Lorsqu’il n’y a plus de fleurs à butiner, les abeilles se regroupent dans la ruche et patientent jusqu’au printemps. Mais, dès que la température avoisine les 12°C, elles recommencent à butiner et la reine se met à pondre, assurant ainsi une nouvelle génération.

C’est ainsi que se déroule la vie d’une abeille domestique. Mais il existe un autre type d’abeille que l’on confond parfois avec les « domestiques », ce sont les abeilles “solitaires”. Elles ne vivent pas en colonie, ne fabriquent pas de miel et ne servent pas une reine, mais elles sont toutes aussi importantes que les premières pour la pollinisation et la biodiversité. Pour protéger leurs précieux insectes , deux villes du Royaume-Uni, Brighton et Hove innovent et agissent pour leur protection. Et nous allons vous expliquer comment.

Les abeilles solitaires, indispensables et nombreuses

En Grande-Bretagne, les abeilles solitaires représentent environ 250 sur 270 espèces présentes dans le pays… Souvent lorsque l’on parle de protection des abeilles, c’est aux domestiques que l’on pense. Pourtant, les solitaires sont plus nombreuses mais on ne le sait pas toujours. D’ailleurs, si vous installez une petite maison à abeilles dans votre jardin, ce seront sans aucun doute des solitaires qui l’investiront.

Afin de protéger ces insectes, les villes de Brighton et de Hove viennent de voter une loi d’urbanisme qui impose la présence de briques à trous sur les nouvelles constructions. Ces briques un peu spéciales serviront alors de refuge aux abeilles, qui pourront continuer à se rendre utiles à la communauté.

Des abeilles menacées

Selon le site Apiculture.net, 40% des abeilles sauvages sont menacée de disparition. Ce phénomène provient de plusieurs facteurs, comme la dégradation des régions forestières pour créer des zones habitables ou encore l’agriculture intensive, qui utilise des engrais chimiques. Par ces faits, les abeilles sauvages ne trouvent plus d’habitat pour construire leurs nids, et elles ont du mal à se nourrir. Il faut donc les protéger, peut-être même plus que les domestiques, à qui l’on propose souvent de jolies ruches !

À LIRE AUSSI :
Six insectes vitaux à faire revenir d'urgence dans nos jardins potagers

Quelle est cette loi britannique ?

Les briques à trous ont été créées par l’entreprise GREEN&BLUE en 2014. Ces briques percées ont d’ailleurs reçu le prix de l’innovation de la SOIL ASSOCIATION. Elles disposent de petits trous de différents diamètres qui permettront aux abeilles de venir s’y loger. Ces briques innovantes et protectrices seront désormais obligatoires dans les construction de plus de 5 m de hauteur. On ne sait cependant pas le nombre minimum de briques obligatoires à installer.

Une brique de construction beebrick
Crédit photo : greenandblueuk (Instagram)

Des briques controversées

Si l’idée peut sembler géniale, certains scientifiques ne sont pas si emballés. Ils expliquent que ces briques, figées dans une construction et inaccessibles aux humains, pourraient créer des foyers d’acariens et causer une hausse des maladies. De plus, pour ces opposants aux briques, elles ne seraient pas assez grosses pour y loger des abeilles et n’aurait aucun impact réel sur la biodiversité. Les scientifiques prônent plutôt les abribus végétalisés comme à Leicester, ou encore les bombes à graines de Rotherham. Les scientifiques estiment plus utiles des « maisons à abeilles » dans les jardins des particuliers ou dans les espaces verts municipaux, que des briques en ciment en guise d’abris à abeilles…

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page