Innovation

Des maisons chauffées avec des chaudières à hydrogène, plusieurs programmes pilotes lancés en Europe

Les chaudières à hydrogène remplaceront-elles nos chaudières à gaz traditionnelles ? En tout cas, c’est le souhait de nombreux pays européens qui tentent de retrouver une certaine indépendance énergétique !

Les chaudières à hydrogène seront-elles l’avenir de nos chauffages domestiques ? Ce n’est probablement pas pour demain. Toutefois, la ville de Lochem aux Pays-Bas vient de dévoiler un programme pilote avec des chaudières à hydrogène pour chauffer les maisons. Ce système qui durera trois ans est à l’initiative de BDR Thermea et du gestionnaire de réseau Alliander. Le test consistera à alimenter des chaudières domestiques avec de l’hydrogène qui seront connectées sur le réseau de gaz naturel existant. Elles permettront d’alimenter les foyers qui bénéficient de ce programme test. Le but étant de faire de l’hydrogène une alternative « propre » aux combustibles traditionnels. Découverte.

Qu’est-ce qu’une chaudière à hydrogène ?

Une chaudière à hydrogène va puiser l’énergie dans un système qui combine l’hydrogène et l’oxygène, en produisant de l’énergie par un phénomène d’électrolyse. À l’intérieur de la pile à combustible, la température va monter sous l’influence de l’alimentation au gaz. L’hydrogène va alors se mêler à la calcination et à l’oxygène de l’air pour chauffer. La chaudière à hydrogène produit donc de la chaleur, mais également de l’électricité, sans aucune émission de gaz à effet de serre.

12 maisons néerlandaises vont être chauffées avec des chaudières à hydrogène
12 maisons néerlandaises vont être chauffées avec des chaudières à hydrogène. Crédit photo : BDR Thermea Group

Un programme néerlandais

Les chaudières à hydrogène pur du programme pilote sont donc neutres en carbone et ont été fabriquées par Remeha, une marque appartenant au groupe BDR Thermea, et mises en œuvre par Baxi, une autre filiale de BDR Thermea. Cela concernera douze maisons habitées par des particuliers au sein de la ville de Lochem, à l’ouest des Pays-Bas. À ce jour, c’est le plus grand test « grandeur nature » réalisé dans le pays. Les chaudières domestiques à hydrogène assureront alors l’électricité et le chauffage de ces habitations. Les maisons choisies pour ce test sont toutes de très anciennes demeures construites autour de 1900. Elles ont justement étésélectionnées pour démontrer que la chaudière à hydrogène pouvait équiper les parcs immobiliers anciens et pas seulement les nouvelles constructions comme on l’entend souvent dire.

Quels résultats attendre de ce programme pilote ?

Selon Bertrand Schmitt, PDG du groupe BDR Thermea, ce test de trois ans devrait permettre de prouver qu’une alternative au gaz est parfaitement possible à grande échelle. Pour lui, l’hiver 2022-2023 sera celui de tous les dangers concernant l’énergie, à cause du froid, mais également du conflit entre la Russie et l’Ukraine qui a mis à mal les exportations et les prix du gaz russe. L’Europe devra donc retrouver une certaine indépendance énergétique et, selon le directeur, elle pourrait passer par les chaudières à hydrogène.

« Le chauffage des bâtiments et de l’eau contribue de manière significative à la consommation d’énergie et aux émissions de CO₂ : le chauffage des locaux représente 63,6 % et le chauffage de l’eau 14,8 % de la consommation d’énergie du secteur résidentiel de l’UE. La décarbonisation des bâtiments est donc un impératif urgent, et l’hydrogène est l’une des technologies clés pour y parvenir, aux côtés des réseaux de chaleur, des pompes à chaleur entièrement électriques et des solutions hybrides qui jumellent pompes à chaleur et chaudières à gaz. », explique l’entreprise dans un communiqué.

BDR Thermea lance un pilote de chauffage à l'hydrogène en Allemagne
BDR Thermea lance un pilote de chauffage à l’hydrogène en Allemagne. Crédit photo : Remeha GmbH

Premier projet aux Pays-Bas donc, mais tous les pays d’Europe tentent d’innover en la matière. Au Royaume-Uni, le gouvernement a lancé une initiative Hy4Heat qui va permettre à l’entreprise Baxi d’exposer des prototypes de chaudières à hydrogène. Une première aussi au Royaume-Uni, un pays très durement touché par la crise énergétique, qui va absolument devoir se tourner vers d’autres alternatives à très court terme. Un autre projet pilote de chauffage à l’hydrogène a été lancé par BDR Thermea en octobre chez nos voisin allemands.

Source
Sustainabilitymag.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

  1. Cette firme allemande Home Power Solution (HPS) a également développé un système électrolyseur-pile à combustible pour le particulier en Allemagne (https://www.homepowersolutions.de/en/product/ en anglais et https://metal-flash.fr/tendances/728/Stocker-le-soleil-dt-pour-se-chauffer-lhiver?amp en français)

    Cela permet une autonomie totale notamment en chauffage à condition de produire assez d’électricité pour un coût d’environ 50.000 €

    Le système n’est malheureusement pas encore exporté hors Allemagne.
    J’avais pensé développer un tel système via le concept belge Solenco PowerBox, mais il revient au triple de prix de celui de HPS !

    Voici le dossier que j’avais réalisé pour arriver a devenir totalement autonome grâce à l’hydrogène (fabriqué sur place) https://www.retrouversonnord.be/dossier_H2Net.doc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page