Innovation

Deploy : l’invention d’un réservoir d’eau gonflable en toile de béton, d’une capacité de 14 000 l

Ce réservoir gonflable permet d’approvisionner en eau les victimes de catastrophes naturelles. Il peut aussi être déployé auprès des agriculteurs ou sur les sites de construction non raccordés au réseau de distribution d’eau.

Suite au tremblement de terre qui a sévi la Turquie et la Syrie le 6 février dernier, les habitants subissent des problèmes d’accès à l’eau potable. Cette situation les a rendus vulnérables à un grand nombre de maladies hydriques. Afin d’y remédier, quatorze réservoirs d’eau gonflables en matériau « Concrete Cavas » ont été mis à la disposition des victimes du séisme. Ce système de stockage d’eau potable a été inventé par Paul Mendieta et Beren Kayalı, deux jeunes entrepreneurs diplômés du Royal College of Art, à Londres.

Quelles sont les caractéristiques de ce réservoir d’eau ?

Baptisé Deploy, ce système est fabriqué à partir d’un matériau breveté appelé Concrete Canvas (toile de béton). Ce matériau est composé d’une couche de ciment placée entre un tissu et une doublure intérieure en PVC. Il possède une longue durée de vie (20 ans). On l’avait déjà utilisé pour renforcer des abris de secours dans des régions touchées par une catastrophe naturelle. D’après ses concepteurs, il s’agit du tout premier réservoir d’eau prêt à l’emploi pouvant être expédié par voie aérienne. Sa capacité est de 14 000 l d’eau.

Deploy, réservoir d'eau gonflable innovant et prêt à l'emploi, fabriqué avec un tissu rempli de béton.
Deploy, réservoir d’eau gonflable innovant et prêt à l’emploi, fabriqué avec un tissu rempli de béton. Crédit photo : Deploy

Cette solution est construite dans une usine implantée à Pontyclun, au Pays de Galles. Chaque structure pèse 256 kg et mesure 2,5 m de haut. Elle est dotée de nombreux poteaux en fibre de verre qui permettent de la soutenir sur le site. En usine, chaque module est plié à l’aide d’un chariot élévateur. Ensuite, il est emballé à plat dans des palettes en bois afin de faciliter son expédition vers des endroits où l’accès à l’eau potable est difficile. Ainsi, il peut être transporté dans toutes les régions du monde, sans aucune contrainte logistique. Une fois arrivé à sa destination, le réservoir peut être monté et gonflé rapidement sur place. Il peut recevoir de l’eau dans les 48 h.

Comment installer ce réservoir d’eau gonflable ?

Grâce à leur conception pliable, les réservoirs en toile de béton peuvent être transportés par hélicoptère. Au moins deux professionnels de la société Deploy Tech se rendent sur place pour assembler et installer chaque dispositif. La première étape de l’installation est de poser une dalle de béton sur laquelle le réservoir sera installé. Puis, l’équipe se sert d’une pompe à air électronique pour gonfler la structure avant de l’asperger d’eau à l’aide d’un tuyau. Lorsque le matériau est parfaitement hydraté, on attend seulement 24 h pour qu’il durcisse complètement. La structure solide affiche une grande résistance au feu et une excellente étanchéité. Enfin, il reste à la remplir d’eau potable.

Une version de 40 000 L est actuellement en cours de développement.
Une version de 40 000 l est actuellement en cours de développement. Crédit photo : Deploy

Comment entretenir ce système ?

Les usagers peuvent entretenir et réparer eux-mêmes leur système de stockage d’eau. Ils peuvent le vider grâce à une valve située sur la partie inférieure de la structure. Le couvercle amovible facilite l’accès à l’intérieur du réservoir et son nettoyage. Selon Beren Kayalı, il est possible d’y appliquer une méthode d’entretien similaire à celle utilisée pour les piscines. Outre cela, en cas de perforation, la toile de béton est autoréparable. Elle retrouve sa forme une fois remplie d’eau.

Deploy, une alternative plus abordable et plus efficace

En termes de coût, cette solution est plus intéressante que les réservoirs traditionnels construits en béton ou en plastique. Selon Kayalı, un système en béton d’une capacité équivalente nécessite la mobilisation d’une grande équipe de construction et l’élaboration d’un calendrier dédié. De plus, la structure en béton n’est opérationnelle que dans un délai de 21 à 28 jours. Par ailleurs, le déploiement des citernes en plastique, encombrantes et lourdes, engendre un coût de logistique considérable. Plus d’informations : deploytechltd.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page